myr_soleil: (the swing)
Bon, on va faire comme si ça faisait pas trois mois depuis mon dernier billet, d'accord? Ça m'angoisse trop de résumer tout mon automne - qui a été particulièrement chargé. Aussi, j'étais supposée écrire un autre billet sur mon mariage, hein? Ben, ça va bientôt faire six mois que je suis mariée, et j'ai même pas encore fini d'envoyer mes cartes de remerciements. Donc ça va prendre le bord pour l'instant. (Planification de célébration pour le sixième mensiversaire: foie gras acheté en voyage de noces et macarons presque-Ladurée. J'ai hâte.)

Je vais donc faire comme si de rien n'était et vous faire une petite recommandation de rien du tout: l'application Lose It! J'ai dit "de rien du tout" pour baisser vos attentes, parce que dire "voici quelque chose qui a CHANGÉ MA VIE", ça fait un peu mélodramatique. Sauf que c'est vrai! Juste en rentrant les calories des choses que je mangeais, j'ai perdu 26 livres. En trois mois. Sans aller au gym une seule fois. (Maudit que c'est plate, faire du sport, hein? Le moins possible, svp, j'ai besoin de temps pour écouter la tv.)


En fait, je me suis rendu compte que je mangeais vraiment trop. Pas nécessairement des mauvaises affaires, mais juste trop. Comme un professeur de nutrition l'a prouvé avec son régime de Twinkies, tant que tu manges moins de calories que ce que tu dépenses, tu vas perdre du poids. Même si tu manges des Joe-Louis à longueur de journée. (D'ailleurs, un petit Whippet de temps en temps? Juste 50 calories. Woohoo!) Bref, avec l'application, j'ai pu mieux calculer ce que je mangeais, pis faire certains changements pas radicaux du tout à mon alimentation, et j'ai littéralement fondu. (No, I literally mean literally.) J'ai réduit mon bol de céréales au chocolat à un demi-bol. J'ai remplacé mon bagel extra fromage à la crème par un tortilla à la sauce tzatziki (bonus: extra délicieux). J'ai coupé dans les jus de fruits et je bois plus d'eau. Je mange végé une fois de temps en temps.

Je mange encore des biscuits, des gros hamburgers de chez Victor, pis des cuillères de Nutella. Mais seulement quand il me reste des calories dans ma journée. Pis ça marche! Je veux pas faire du prêchi-prêcha pis avoir l'air de la fille qui dit "ce nouveau régime a changé ma vie, essayez ce produit!" C'est pas un produit. Juste un outil pour nous aider, parce que maudit que c'est rushant des fois. En plus, c'est gratuit.

Je termine avec une couple de recettes vraiment bonnes et pas très caloriques:
- Saumon avec sauce au yogourt & agrumes. Oh my god, cette sauce-là est tellement bonne. Ça a l'air super gras et cochon à cause que c'est super crémeux, mais c'est du yogourt, donc on pourrait la manger à la cuillère que ça ferait pas de problème. Mon chum me fait ça ce soir, je me lèche les babines d'avance. (Note: dans la recette la cuisson du saumon est vraiment compliquée, nous on le met juste au four une dizaine de minutes pis c'est parfait.)
- Couscous à la courge musquée et au fromage Oka. Ajoutez un peu de poulet si vous voulez, c'est délicieux.
- Pain aux bananes du livre Maybe This Time, de Jennifer Crusie. Bon, d'accord, c'est plein de chocolat et de sucre, mais avec le yogourt qui remplace l'huile, ça revient beaucoup moins calorique. Et c'est bon dans bouche.

Hier ma Wii fit m'a joué une petite mélodie de victoire et mon bonhomme avait le pouce en l'air parce que j'ai enfin passé à la catégorie "normal" plutôt que "surpoids". J'pense que je vais fêter avec des nouveaux jeans, en espérant que ceux-là me tombent pas des fesses en me rendant au magasin.
myr_soleil: ((bbt) lack of adhesive ducks)
Hier, pour la troisième semaine en ligne, j'ai pas été voir How to Train Your Dragon. C'est à cause qu'il pleuv-neigeait? Maudit que c'est intense hein, la vie. Mais on arrête pas de me dire que c'est bon, et il passe en anglais (!) à Québec (!!) alors j'ai de la peine de pas y aller. Sauf que des fois, on a juste le goût d'écouter Battlestar Galactica, pis il faut accepter ces instincts-là. (Ce soir c'est le grand évènement de la finale! Dom et moi on fait un party. Not. C'est ça qui arrive quand tu fais juste les écouter sur DVD.)

Sinon, y'a quelque chose dont je veux parler sur ce blogue depuis un mois, mais que je fais jamais parce que je suis lâche, et c'est la trilogie des Darkest Powers de Kelley Armstrong.


C'EST SI BON, mes amis, ces livres. J'ai lu le premier en un après-midi et je me suis précipitée sur amazon pour acheter les deux tomes suivants, parce que je me pouvais pu d'avoir hâte. J'ai lu ça sans arrêt, je me couchais tard, j'écoutais pas de TV (!!!), bref, j'étais craquée mentale. C'est une histoire avec des ~fantômes et plein d'affaires mystérieuses, et honnêtement, d'habitude, je trouve ça plate ces histoires-là. (Mais je me force, parce que je sors avec un auteur de fantasy. Heureusement il est fin avec moi et il écrit aussi des livres sur Facebook pour me satisfaire.) Sauf que dans ces livres-là, les personnages sont tellement awesomes, et normaux, que ça me dérange même pas les fantômes. Je suis trop occupée à trouver que c'est don bin plaisant avoir une héroïne intelligente sans qu'elle soit Superwoman et à trouver ça VRAIMENT EXCITANT dès qu'elle interagit avec le dude qui est de toute évidence son futur mari même s'ils s'haïssent vraiment et qu'il est très laid, ha.

Bref, lisez-le. C'est comme Twilight! Mais comme si Twilight était bon à la place de vraiment mauvais. Ils sont pas en français, en plus, faike ça pratique votre anglais, win-win(-win). Voici une critique plus détaillée, et hilarante, pour vous convaincre.

P.S.: Ma malchance se porte beaucoup mieux. J'ai même eu droit à une soupe aux escargots absolument délicieuse que mes collègues avaient fait avec Jean Soulard, de même gratuite, parce que mes collègues sont fins. La balance karmique est restaurée, de toute évidence.
myr_soleil: ((the office) ladies)
Hier il s'est passé quelque chose d'assez extraordinaire: j'ai fait exploser un pot de beurre de pinottes. Je sais pas dudes, il était juste vraiment lourd? Ou possiblement mal fermé? En tout cas, j'ai dit que j'avais fait exploser le pot pour être dramatique, mais en fait, y'a juste le couvercle qui a fait 3-4 beaux morceaux par terre. Ça fait que je ferme mon pot de beurre de pinottes plein avec du saran-wrap. Et que je dois me dépêcher à tout le manger, ce qui est triste parce que ça signifie moins de céréales dans ma vie.

Et comme ce billet va apparement traiter exclusivement de choses-qu'on-mange-pour-déjeuner, je vais vous en dire PLUS sur ces céréales qui ont CHANGÉ MA VIE. Moi dans la vie, des céréales, je trouve ça boring, surtout parce que deux heures plus tard, j'ai encore faim. Mais un jour, Dominic a découvert (chez son ami Mathieu Fortin, je lui envoie mes remerciements, achetez ses livres les amis) des céréales AU CHOCOLAT.


Disclaimer: ceci n'est pas VRAIMENT ma boîte de céréales, mais j'ai cherché sur Google pis j'ai trouvé 3-4 designs de boîte, et aucun d'entre eux n'étaient ma vraie boîte. (Même sur l'épicerie en ligne d'IGA. On dirait qu'ils font du repackaging tous les six mois, AND THIS BLOG ISN'T THEDIELINE OKAY.)

Vous avez bien lu (et vu), ce sont des céréales au CHOCOLAT. Pas genre, voici un petit rond de blé qu'on va mettre une saveur au chocolat dedans. Non. Jordans, whoever they are, ils ne niaisent pas avec ça. C'est vraiment des petits bouts de chocolat 70% cacao partout dedans ma bouche. C'est apparement bon pour la santé parce que c'est des grains entiers et d'autres affaires de même. C'est surtout BON DANS BOUCHE. En lisant leur site web je découvre que ce sont des céréales british les amis, y'a rien de trop beau pour la classe ouvrière. Ils semblent aussi être une compagnie cool.

DONC: c'est ma suggestion de la semaine pour votre prochaine épicerie. Au Québec, ça s'appelle des Croque-matin, pis (chez nous en tout cas) c'est dans une espèce de boîte jaune-beige avec des morceaux de chocolat autour, dans la section des produits nature. Faites-moi confiance les amis. (Assurez-vous juste qu'il en reste pour ma prochaine épicerie.) (Pis redonnez-moi des nouvelles si vous suivez mon conseil. [livejournal.com profile] gabsy en a mangé sans mourir en tout cas.)
myr_soleil: ((jonas) I throw the pistol in the back)
Mon repas préféré c'est le déjeuner. Chaque matin en me levant je pense avec plaisir à mes toasts au beurre de pinottes avec bananes et fromage mozzarella (les gens trouvent ça weird, I say YOUR MOM IS WEIRD). J'aime aussi aller manger au restaurant. Et quand je mange au restaurant, j'aime prendre des photos de mon assiette. Voyez-vous où je m'en vais avec ça?

des oeufs ben et dictine au jambon déjeuner au coq rieur
oeufs bénédictine au saumon fumé dom aussi a déjeuné ce jour-là


J'ai vraiment. Beaucoup. De photos. De déjeuners. Sur mon Flickr. Spécifiquement, j'ai des photos d'oeufs bénédictines, like, a LOT. C'est redondant, mais j'aime ça! C'est toujours subtilement différent! Je pourrais renommer mon Flickr "Déjeuners (et 200 photos de Disney World)". Sauf que quand même, j'hésite. J'suis encore allée chez Cora prendre des oeufs Ben et Dictine l'autre jour. J'hésite.
myr_soleil: ((the office) play play play)
c'est peut-être parce que j'essaie de faire arriver le printemps plus vite sans m'en rendre compte, mais je suis très "pop" ces temps-ci. j'écoute la trame sonore de dawson's creek et girlfriend d'avril lavigne sur repeat. j'écoute gilmore girls. (au secondaire, j'pense que j'aurais dit que gilmore girls, j'étais au-dessus de ça. c'est le titre, je pense. à leur place, j'aurais peut-être trouvé un autre titre. mais quoi?) le seul livre que j'ai eu le courage de terminer récemment c'est un ann brashares.

je deviens frivole! possiblement que je fais une crise de la vingtaine et que je fais semblant d'avoir treize ans. (même si à treize ans, je me prenais probablement trop au sérieux pour être pop.) je vais donc faire comme lors de mes premiers jours de livejournal, et conclure avec une citation qui a pas rapport, parce qu'elle me fait rire!

One time at Speaker's Corner in London I listened to this guy who was screaming at the top of his lungs about how if every single person on Earth simultaneously turned their faces away from the sky, the Universe would cease to exist. Drinking a meal replacement beverage is exactly like that.
myr_soleil: ((house) i stacked them!)
je vais vous raconter une belle histoire, soyez prêts.

quand j'étais petite, comme tout le monde, je mangeais du ketchup avec mes frites. c'était la chose normale à faire et ronald mcdonald me comprenait. puis! un jour, je sais pas quand, probablement au début du secondaire dans ma passe rebelle-et-cool, j'ai affirmé que le ketchup, c'était nul. astheure, watchez-moi bin: je mange rien que de la MAYONNAISE avec mes frites! comme les belges! (j'suis allée en belgique, d'aileurs, pendant ladite période, j'sais pas s'il y un lien à faire.) le ketchup est donc entré dans une période de disgrâce pendant laquelle je faisais "peuh" en levant le nez quand j'en voyais. entre temps, j'ai vécu une belle histoire d'amour avec la mayonnaise. mayonnaise dans les sandwichs, avec les frites, sur la croûte des pizzas, avec la fondue chinoise, même dans les GÂTEAUX (non, eurk).

cependant, récemment, relativement, autre-mot-en-an, j'ai découvert quelque chose de fantastique: la sandwich spéciale de mon beau-père. MIAM. en général c'est pas le genre de chose que j'aimerais parce que j'aime pas trop les oeufs ou quand plein de goûts différents se mélangent ensemble (dans le temps, du moins, maintenant j'ai vu la lumière). dedans, il y a: du pain toasté, un oeuf, du fromage orange, du bacon (idéalement, sinon du jambon), des tomates, des pommes, un peu de mayo, et du KETCHUP. (attention apprenti cuistots, faut pas que les tomates et le ketchup se touchent, sinon, overdose.)

depuis, je suis comme illuminée. le ketchup est redevenu mon ami favori. je me fais des sandwichs spéciales tout le temps (surtout depuis que copain m'a montré à faire cuire des oeufs, yes, pas de honte pantoute). je mets du ketchup sur la tourtière et le pâté au poulet (j'aime pas ça le pâté au poulet, mais avec plein de ketchup c'est FULL BON). et tantôt, en préparant mon lunch, le dare ultime: du ketchup dans ma sandwich (pas-spéciale). je me sentais pas mal aventureuse. j'ai hâte de goûter.

par contre, j'en mange toujours pas avec mes frites.
myr_soleil: ((disney) hand you flowers)
excusez mon incroyablement longue absence! elle fût motivée (comme au secondaire), comme vous vous en doutez sans doute, par un tourbillon de divers engagements sociaux et d'éloignement général de cette bête maléfique qu'est l'internet. je n'ai que bien peu de temps à vous consacrer ce matin, mais j'ai fait ceci en avance et je peux donc vous le présenter en grande primeur, yessir:
2007. )
myr_soleil: ((the office) ftw!)
au bureau, près de moi, il y a trois toilettes. (yes! toilet humor.) y'en a une qui est full proche de mon bureau, mais moi, j'aime mieux celle qui est un brin plus loin, parce qu'elle est SUPER GRANDE. elle est tellement grande, si elle avait une fenêtre elle serait un bureau. si j'avais un dwight, je mettrais tout le temps son bureau là.

depuis les vacances de l'école, lundi soir, j'ai passé mes grands journées à traduire et à dévouer significativement moins de temps à wedding dash. possiblement parce que maintenant, l'entier monde des loisirs qui prennent plus de temps qu'un 10 minutes entre deux chapitres (même si avouons-le, l'inverse finit par se produire et on prend un 10 minutes pour lire le chapitre entre deux distractions) m'est OUVERT!

c'est pourquoi hier j'ai joyeusement pris le temps de rester pognée dans le trafic pendant une heure faire à manger avec copain-écrivain et meilleure-copine, et si j'avais un fil usb je vous montrerais sûrement des photos de nos merveilleuses nachos et surtout de ma belle guacamole. commentaire pertinent sur la vie: la guacamole, quand on la finit pas et qu'on met ce qui reste au frigo, devient grisâtre, mais l'intérieur reste vert. le mix des deux fait ressortir le fluo du vert intérieur, on croirait qu'on a affaire à un yogourt en tube.

aussi, omg, je viens de réaliser que mon chum a pris la gomme du paquet de gomme qu'on voit un petit peu à travers le petit demi-rond, voyez c'que je veux dire? ça m'outrage, c'est la gomme qui est bien meilleure quand on la prend en dernier. voilà.
myr_soleil: ((pixar) up!)
hier, copain et moi avons fait une ratatouille.

bon, ça peut avoir l'air d'être une phrase comme ça sans grande conséquence mais à vrai dire elle contient un fait très suprenant! parce que moi, dans la vie, faire la cuisine, j'aime pas trop ça, et pis copain lui il aime bien faire la cuisine en général mais moins avec moi parce que je suis TRÈS BÊTE. je sais pas trop pourquoi. possiblement parce que je sais pas vraiment comment faire et que je suis trop orgueilleuse pour demander de l'aide / accepter des conseils. faike je me fâche et suis insultée, pis je rate tout. MAUVAIS.

mais!! hier fut une partie de cuisine de deux-trois heures sans frustration! miraculeusement, ou quelque chose. j'ai acheté un livre de cuisine pour la fête de ma maman, des recettes top-santé anti-cancer, avec la promesse que copain et moi ferions de la bouffe tous les dimanches, surtout du poisson, parce que ma mère haït ça faire du poisson. mais bref, ça m'excitait vraiment de suivre cette super recette pleine de santé intégrée. copain et moi nous sommes donc joyeusement dirigé vers les halles de ste-foy pour acheter des légumes et du saumon raffinés et on a passé deux heures à couper dégorger cuire et mariner (dom a même fait bouillir des tomates, pour ensuite enlever la peau et les couper en dés, exactement comme des tomates en canne finalement, mais avec PLEIN DE SANTÉ INTÉGRÉE, maudit qu'on est hot).

IMG_5172 IMG_5174


par la suite, nous avons tous écouté ratatouille, car on ne peut s'empêcher d'être thématique.
myr_soleil: ((hp) whats-his-face)
j'ai fini tout ce que je devais faire ce soir, et il est à peine neuf heures et demie! c'est merveilleux. je suis toujours vraiment productive le jeudi soir, possiblement parce que je suis seule comme un pou chez nous. si j'ai pas de devoirs à faire je déprime, le jeudi, c'est la routine.

aujourd'hui dans mon cours de comportement du consommateur on corrigeait collectivement l'examen (où j'ai eu une note respectable, comme dans tous mes examens, sauf en méthodes quantitatives où j'ai DOMINÉ) et éventuellement, il y a eu des questions sur une étude de cas, qui était: les blogues. (il y avait une question sur mère indigne, dans mon examen. peut-être que je devrais lui écrire pour lui dire. peut-être qu'elle répondrait que ma prof est une blogueuse émérite ou quelque chose.) bref, la prof a demandé, qui consulte des blogues? et on était comme, huit, sur une classe de quarante, et elle a poursuivi son questionnement avec qui écrit un blogue? et ma main était la seule levée et QUELLE ANGOISSE. j'avais peur qu'elle sorte "hey, c'est quoi l'adresse?". ce qui serait pas si grave, je suppose, parce que j'ai quand même mentionné que c'était ma prof préférée. (on dirait que j'essaie de couvrir mes arrières d'un coup qu'elle découvre mon blogue haha. mais non!)

je suis pas revenue sur mon souper excitant de l'autre jour, mais c'était vraiment excitant. on a mangé six services de bouffe délicieuse du maroc, et c'était exaltant et bon et long.
myr_soleil: ((disney) meg is in love!)
je procrastine-tine-tine ma lecture-ture-ture car aujourd'hui est placé sous le signe du retour à la normale, par opposition à hier, où je procrastinais mes loisirs en devoirant. qui fait ça? personne. voilà, c'est ce que je me suis dit, alors au beau milieu de ma synthèse d'un chapitre sur les attitudes et les émotions, j'ai décidé de remplir mon nombre d'icônes alloués et de poster pour show-offer l'un d'entre eux.

demain, si je suis gentille, mon copain va me payer le souper dans un grand restaurant, souper avec six services et cocktail exotique et excitation inclue. six services, c'est beaucoup, c'est tout-à-fait mon idée du luxe. des fois on a comme, des idées fuckées du luxe, hein. comme, dans the sisterhood of the traveling pants, carmen déclare que d'avoir de l'eau bleue dans la toilette, c'est du luxe. QU'EN PENSEZ-VOUS chers amis.

je suis comme dans un faux marathon de blog-blog-blogging depuis hier. ce qui fait que non, je n'ai plus d'anecdotes croustillantes à raconter. je voudrais par contre, poser une question non-croustillante: pourquoi est-ce que je délaisse mon ami le point d'interrogation? comme, dans la question finale du paragraphe précédent, pas de point d'interrogation. possiblement que j'ai un ton de questionnement blasé.
myr_soleil: ((disney) pocahontas)
je suis doomed, car mon examen #2 est dans quatre heures, et je comprends vraiment pas le concept de densité de probabilité d'une variable aléatoire continue. ahh, ça fait du bien d'en parler. pour décompresser, je vous présente, en grande primeur suite à vos attentes insoutenables: NEW BED ADVENTURE, la fin.

retournons dans le temps et imaginons qu'on est vendredi. devant nous s'étend une longue fin de semaine d'étude, mais! tout d'abord! une charmante soirée de montage de lit est planifiée avec nos personnes préférées sur la terre. c'est bizarre parler de soi à la première personne du pluriel. bref. j'ai attendu les livreurs toute la journée, attendre les livreurs c'est plate. au moins, j'avais des méthodes quantitatives pour me divertir efficacement.

je m'emmerde à étudier en attendant les livreurs ze livreurs
ze boîtes ze matelas


ils sont finalement arrivés, vers 4h50 alors que j'attendais les amis monteurs vers 5h, quel timing. ils m'ont laissé mes belles affaires en bas car ils sont gentils. ils m'ont aussi laissé un coupon pour un boisson gazeuse gratuite chez subway, par terre! j'sais pas s'ils ont fait exprès. bref. les amis sont arrivés, et on s'est mis au travailon a écouté the office. par contre, entre le cuisinage de poulet aux pinottes et le mangeage de poulet aux pinottes, on a trouvé le temps de mettre ensemble la belle base.

prêts à carpenter gab est manuelle, dom réfléchit
base finie! je tiens les grilles


dom est conséquent dans sa fonction de "faiseurs de faces inusitées sur les photos" pour la soirée. gab et moi sortons nos gros bras pendant que dom regarde le plan, car nous sommes des femmes libérées, même si tu sais, c'est pas si facile. je tiens à dire qu'on a baptisé le petit tournevis bâtard qui vient avec tout bon meuble-à-monter "steve mcqueen". oui. si vous trouvez pourquoi, chapeau.

finalement, les amis gentils m'ont aidé à faire mon lit, genre à mettre les draps et tout. faire un lit à trois, ça va vraiment plus vite que tout seul. puis, nous nous sommes pratiqués à dormir, dom et moi, pendant que gab savait pas quoi faire d'elle-même et nous prenait donc en photo.

presque fini! beau dodo


voilà! c'est la fin d'une grande aventure qui m'a laissé plus forte et grandie. surtout mon lit, grandi.
myr_soleil: ((hp) ron/hermione)
aujourd'hui est la journée parfaite pour rester à la maison en culottes de pyjama avec un chocolat chaud très chaudchocolaté. ou alors, pour sortir, se faire tremper et refroidir par la pluie, pour mieux rentrer et ainsi doublement apprécier le pyjama et le chocolat. qu'à cela ne tienne, je fais aujourd'hui une femme de moi et sors à deux reprises de ma maison.

quoique, je dis ça, et le campus, c'est rapidement (très rapidement) devenu comme une extension de ma maison. une place où j'apporte shampoing, bouffe, ordinateur et vêtements? ça fait pas mal "home" dans ma tête. j'aime le campus. j'ai toujours aimé le campus, c'est de même, mais j'ai jamais eu de sentiment d'appartenance comme maintenant! maintenant où je peux m'exclamer "aww, mon petit palasis!" en voyant le nom de mon pavillon dans les dédales des couloirs. CRAQUÉE MENTALE, je vous dis.

je cours partout depuis le début de septembre - cinq cours, job à temps partiel, piscine trois fois semaine - et je vais peut-être, éventuellement, c'est pas sûr, devenir une de ces personnes occupées à qui on est mieux de confier des tâches, parce qu'elles vont les faire. c'est juste qu'avant d'arriver là, je suis déstabilisée de mon rythme de farniente de vacances qui me tire vers lui sans pitié. et donc je carbure au caféchocolat chaud en espérant trouver de la motivation. et aussi en espérant pas le renverser sur mon nouveau macbook, amen.
myr_soleil: ((hp-sbp) crazy in love)
j'avais commencé une fake-dissertation sur le "hotchocolate in good company" hier en attendant ma soeur pour écouter house (quoi d'autre)! c'était pas très intéressant, alors je vous en sauve, avec ma grâce habituelle! juste pour dire que pendant mon voyage, sous les bons soins d'émilie, j'ai bu du chocolat chaud fait avec du vrai chocolat noir fondu dans un bain-marie. ayoye. émilie, elle l'a l'affaire.

je voudrais d'ailleurs qu'elle soit là parce que, TANTÔT, il se passe quelque chose de vraiment excitant, et c'est: le mariage de marie-ève. omg!!1!exclamation point! pis, parce que je suis pas une vraie fille, j'sais pas comment mettre mes cheveux. mais comme, vraiment pas. j'veux dire, vous savez peut-être ou peut-être pas mais, en général, j'ai les cheveux lousses. pis, j'suis capable de me faire une queue de cheval raisonnable. ce qui réduit mes options à a) cheveux que je porte tous les jours ou b) cheveux que tout le monde porte tous les jours. et ce n'est pas tous les jours! c'est un mariage! que vais-je faire! (sans doute un compromis, genre, DEMIE queue de cheval. mon dieu, je suis innovatrice.)

c'est excitant un mariage, ce qui fait que je ne pense pas droit en ce moment. ("not thinking straight", traduiriez-vous cela par "penser pas droit" ou "penser pas hétéro"?) dans ma vie, je suis allée à deux mariages. ça fait longtemps. plus que dix ans (ou, non, pile dix ans, justement, me semble). pis, c'étiont des gens de la génération précédente qui se marient. là, c'est mon amie à moi avec qui je suis allée à l'école qui se marie. cela peut vouloir dire un certain nombre de choses; a) mon amie se marie jeune, b) mes amis sont plus vieux que moi, c) je vieillis. TOUTES CES RÉPONSES.
myr_soleil: ((almost famous) pictures)
bonjour les amis! depuis les quelques jours qui séparent mon dernier post et celui-ci se sont passés PLEIN D'AFFAIRES. ce qui fait que je vais squatter le cybercafé de millau pendant quelques temps, en plus qu'on a des affaires d'hôtel à régler qui occupent bien la maternelle, mais détails sur cela plus tard! dans cet épisode: vaison "the end", clapiers, montpellier, aigues mortes, sète et millau "the beginning".

adieu mes cheveux lire au soleil
finir les réserves


les derniers jours à vaison ont été passablement occupés avec la fin des choralies - chaque atelier donnait un concert donc tous nos huit chanteurs se promenaient d'un bord pis de l'autre pour les répétitions générales et les concerts. on a par contre trouvé le temps de rouvrir le salon de coiffure "chez émilie" et de laisser un bon deux pouces de mes beaux cheveux de pocahontas (dixit marie-ève) en sol français. la dernière journée dans notre maison, post-choralies, fut plus tranquille et j'ai pu lire le pas très excellent la folie folcarquier au bord de la piscine - et le lendemain on s'est efforcés de finir les mille millions de popsicles qu'on avait avant de partir vers montpellier.

les trois grâces
sosies la licorne le peyrou


montpellier, là, c'est vraiment une ville très jolie. (on restait pas à montpellier, on restait à clapiers. mais, y'a vraiment pas grand-chose à dire sur clapiers à part que c'est un brin loin de montpellier, et que y'a pas d'eau la moitié du temps à l'hôtel!) le centre est piétonnier depuis les fêtes du millénaire de la ville (!) et ça fait vraiment du bien, de pas avoir toujours d'auto ou de mobylettes partout. on s'est promenés joyeusement dans le centre, on a soupé dans st-roch (bin ouiiii comme à québec) et, c'est ça, on était juste généralement bien, c'était une fort agréable après-midi.

le lendemain, donc deuxième journée autour de montpellier, on a décidé d'aller faire un tour aux environs. on est allés d'abord à aigues mortes, une ville fortifiée où on s'est promenés sur les remparts. on a visité la tour constance qui était une prison pour huguenotes pendant les guerres de religion et l'église où saint louis est allé se faire encourager avant de partir en croisade.

les remparts d'aigues mortes repérage
la tour constance le dedans de la tour constance le trou dans les remparts


et, êtes-vous prêts, la prochaine étape du voyage est notre plus grande déception à tous. si vous êtes amateurs de chanson française, ou juste de bonne musique parce que ça en est vraiment de la très bonne, vous connaissez peut-être la supplique pour être enterré sur la plage de sète de monsieur brassens. alors, nous, étant dans les environs, on s'est dit mais allons voir cet endroit merveilleux! et c'est ainsi que toute la veille on fredonnait désordonnément (oui) des passages de ladite supplique.

et là, comment dire, sète, c'est laid. mais vraiment, vraiment très très laid. on s'est même dit "seigneur, sète, c'est-tu lette!" et même la tombe de georges, déférence gardée, est finalement assez plain. heureusement, elle est ornée du pin parasol approprié. on a quand même pu planter pieds et crocs dans la méditerranée.

la plage de sète

les pieds dans la mer mé la tombe de georges


on est retournés souper à montpellier, dans le quartier moderne, antigone, qui est vraiment une merveille d'architecture. c'était le dernier souper de françois et isabelle, bouhouhou! il y avait là comme un clin d'oeil mon morceau préféré du louvre.

la victoire de jour la victoire de nuit
le souper à l'arlequin les lumières dans l'eau


et aujourd'hui, on est à millau, où il y a un viaduc plus haut que la tour eiffel. et là, on a failli mourir de peur pour grimper à l'hôtel qu'on a pas atteint et on est pas très sûrs d'où est-ce qu'on va coucher parce que maman et moi on veut pas retourner dans cette montagne dangereuse-là. et, en plus, pour faire typique, c'est le mondial de pétanque à millau! tous les hôtels sont pleins! héhé. à suivre!!

le viaduc
maman tient le viaduc
myr_soleil: (the swing)
comme nous sommes plutôt sédentaires depuis le début des choralies (et pour cause: pratique le matin de 9h à 12h et ensuite concerts possibles à 14h30, 16h30 et 20h30) je vous présente drètte maintenant un chapitre intitulé "la vie à vaison" accompagné de photos de voyage atypiques! comme notre appart! j'ai pris notre appart en photo, parce qu'il est vraiment cool. il est grand, pis beau, pis super fourni (on a une laveuse ET un lave-vaisselle, wapatow) et situé dans un espèce de domaine avec plein d'oliviers et de lauriers roses et de cigales et de tranquilité, à côté du théatre romain. je vous le présente donc en grande primeur:

la belle piscine le balcon d'en arrière
la piscine & la cour arrière qui donne sur la piscine

le salon la cuisine (croche, ça fait funky)
le salon & la cuisine où tout est "taille européenne" (très petit!)

la chambre, pré-trois le balcon d'en avant
ma chambre, avant qu'on soit trois & le balcon d'en avant, où on mange.


fascinant n'est-ce pas!

maintant, les choralies. les choralies, c'est vraiment excitant pour les gens qui aiment chanter, comme mettons, ma mère. je parlais de notre journée typique plus haut, ça vous donne une idée. ce qui est le plus chouette, ce sont les concerts du soir: ils se passent dans un théatre antique romain. c'est évidemment pas ultra-confort pour les fesses, mais c'est un feeling assez intense d'assister à un spectacle à l'endroit où les gens voient des spectacles depuis 2000 ans, plus ou moins. et avant chaque concert, il y a une demie-heure de "chant commun", c'est-à-dire que tout le théatre, rempli de choristes, chante en même temps. c'est assez impressionant et fort amusant.

les amis dans le théatre les basses dansent
françois, isabelle et émilie au théatre & les basses dans mon atelier

la vague au théatre carmen
la vague au théatre & le spectacle d'hier c'était carmen

chant commun
chant commun!


et je vous laisse sur quelques photos de "la vie à huit à vaison".

françois cuisine tout nu confiture de bisous
dans la deuxième photo, maman tient un pot de confiture de bisous!

françois dort dans le salon miam de la gelatto
françois dort dans le salon! & la gelato

salon de coiffure chez émilie
émilie, dans une autre vie, sera coiffeuse!


je serai peut-être tranquille en blogs pendant la prochaine semaine, puisqu'on reste ici jusqu'à samedi. mais peut-être pas! y'a plein de choses fascinantes à vaison ;)
myr_soleil: (colors to fly)
hello à tous mes fans en délire qui s'apprêtent à recevoir une belle assiette de nouvelles et de photos et de patentes du genre.

feuilles bin artistiques


nous sommes toujours à vaison-la-romaine, mais les choralies ne commencent pas avant jeudi alors on se promène dans les environs et on prend ça relax dans notre super appart (d'ailleurs, dans les épisodes à venir: "safari-photo chez nous"). hier nous sommes allés nous promener autour du mont ventoux (le plus haut mont de la provence) dans plein de villages sympathiques où il y avait une jolie vue. entre autres notre village préféré, "crillon le brave"! prononcez don ça, pour le fun.

le marché de bédoin la vue de bédoin
laurier rose papa crie "le brave"
bédoin le château de vaison en arrivant


ensuite, hier soir, on a attendu trois trains différents à orange (orange, c'est vraiment pas une belle place) et le dernier a enfin amené à nous notre françois favori. (dans les prochains épisodes: "comment vivre à six dans un appart pour quatre" - ma soeur et son amie émilie arrivent demain).

fromages sorbets
crème brûlée gâteau au chocolat


et, aujourd'hui, c'est la fête de plein de gens (dont mon cher harry) mais surtout de ma grand-maman. on l'a fêtée en mangeant (photos ci-haut!) à la bartavelle, resto qui (comme les littéraires auront deviné) fait très marcel pagnol. d'ailleurs, j'ai hâte de commencer à le lire, lui. j'aime outlander, mais ça a juste tellement pas rapport ;)

je l'aime, je le vaccine les spouiches rafraichissants


et, c'est pas mal ça. demain on va à avignon, frérot et moi, chercher les filles et regarder la ville. ça va sans doute être une belle journée. en attendant je suis un peu homesick aujourd'hui, je m'ennuie de chéri et des copains et de house (bin quoi). mais! vivre ici n'est évidemment pas sans plaisir et je vais de ce pas rejoindre mon papa dans la piscine ;)
myr_soleil: (provence)
ha! bonjour! je viens envahir votre friends list (ou votre lecteur rss, c'est selon) avec mes fascinantes nouvelles. le café internet où je suis abonnée pour les deux prochaines semaines est fourni d'une prise usb, ce qui m'a permis de transférer des photos et de vous les faire subir.

notre voyage est un peu original, parce qu'on vient souvent dans ce coin-ci à cause des choralies. donc on visite des choses que l'average joe tourist visite pas nécessairement! après un voyage sans encombre, on atterrit à lyon où on prend possession de notre renaut et on se dirige vers ampuis (vous voyez, déjà un grand hit du répertoire touristique). notre première visite est à vienne, pas en autriche, vienne en france. (en anglais, c'est pas vienna, c'est la seule façon de les différencier :P)

cathédrale de vienne jésus de vienne
papa est musicien


mes parents m'y ont acheté jean de florette, yé! ensuite, en soirée, on va se promener à condrieux. il faut dire là qu'ampuis et les environs, c'est comme le paradis des amateurs de vin, y'a plein de vignes partout; ils y font du côte-rôtie pour les connaisseurs. à condrieux, c'est un autre haut-lieu vinicole, et ils ont une belle vieille presse à raisins.

le vin papa mange


ensuite, on est crevés, et hop au dodo. le lendemain, on va se promener dans les montagnes, au col de l'oeillon (ou l'oeillet, j'suis pu sûre!). y'a plein de minis-routes en serpent au bord du précipice et je capote, mais mon papa est un bon conducteur et il a une bonne navigatrice (ma maman ou moi). d'ailleurs c'est super divertissant les cartes d'ici, les villages ont des noms géniaux, genre "st-julien-molin-molette" et "la roche st-secret".

mes pieds au parc du pilat les fleurs du col de l'oeillon
on mange moules
ménage à trois, foie gras, orange et chocolat cochon ensoleillé
la bouffe est géniale.


hier c'était le trajet vers vaison-la-romaine (les photos sont de notre dîner à bourdeaux), où on a un génial appartement au milieu des vignes, des oliviers, des cigales et des choses plus triviales comme la PISCINE. on est bien. il fait chaud et beau. c'est vraiment cool d'être en famille (mes parents, ma grand-mère et ma tante, mon frère et ma soeur s'en viennent).

minou dort au resto une fleur à bourdeaux


alors c'est ça, je vais sans doute vous revenir pour vous jaser de mes aventures en choralies-land ;)
myr_soleil: ((eternal sunshine) clementine)
je sais pas vous, mais moi je trouve qu'il y a vraiment trop de blogues de bouffe à mon goût. c'est très désagréable parce que les gens qui tiennent ces blogues font plein d'excellente bouffe, prennent de charmantes photos de ladite bouffe, et tout cela fait saliver mon esprit, donc, ça me donne envie de faire la cuisine. or! problème majeur ici! faire la bouffe, j'haguis ça! j'aimerais tellement ça aimer ça. mais y'a rien à faire! j'suis bête comme mes pieds quand je cuisine (parlez-en à dom..) et ça peut jamais finir assez tôt et je trouve jamais rien dans la cuisine de ma mère et bouhouhou.

un jour je vais être cool. et digne de ces gens. le pire, c'est que je me mets toujours à les regarder quand j'ai faim, tsé juste avant le souper mais que ça sera pas prêt avec 10-15 minutes finalement. trèèèèès efficace pour faire naître l'appétit dans le bedon. :(

(me semble que j'écris pas comme moi. mais j'écris en tout cas!)
myr_soleil: ((p&p) netherfield)
j'ai comme plein d'affaires à faire et assez peu que j'ai le goût de faire. à part peut-être manger de la crème glacée! maudit que c'est bon la crème glacée, surtout avec des gros chunks de pâte à biscuits dedans que ça fait mioum-mioum dans bouche!! (comme dirait mon chum. ou pas.) sauf que je suis trop paresseuse pour aller chercher la crème glacée dans le congélateur d'en bas (... même si je suis déjà en bas), remonter en haut la faire chauffer un ti-brin dans le micro-ondes pour enfin la bouffer. tellement d'étapes!! en plus que j'ai lavé le micro-ondes tantôt, pis là il sent le chiffon. blehhh.

pis là, maudit, les boss dans metroid font chier. (c'pas cool d'écrire ça, parce que y'a juste une personne qui va rire. mais j'essayais de dire que les boss dans mon jeu que je joue des fois - car je me suis acheté une ps2 messieurs (et mesdames aussi), je suis maintenant une gameuse! - bin, j'arrive pas à les tuer du premier coup, pis c'est dull de recommencer tout le temps. ouin, c'est ça que je voulais dire.) à part ça, à part ça, que dire? aujourd'hui j'ai reçu un beau gros bouquin de 800 pages qui s'appelle «programming ruby» avec un gros pickaxe dessus, ça a l'air d'une arme, en tout cas, c'pas mal intense. c'est la première fois que j'ai des vrais livres de programmation. j'me sens, comment dire, encore plus geek?

maudit, j'ai encore le goût de crème glacée. mais tsé, tantôt j'me suis brûlé la langue en goûtant mes pâtes, faike j'en profiterais même pas TANT que ça. mais oui quand même. comment est-ce qu'on fait pour goûter si nos pâtes sont assez cuites sans se brûler, mautadine?? j'en ai des problèmes. demain je vais voir pierre lapointe, et je suis toujours animée de l'envie puérile de l'appeller pipi lapointe. je sais vraiment pas pourquoi. c'est juvénile hein? et plein d'autres mots en ile de même, genre, nubil pis presqu'île.

à part ça, y'a des photos de dan radcliffe 18+ qui se promènent sur internet, et tsé, lui y'a même pas 18? moi oui, par contre, alors je peux les regarder, quoique c'est pas ce qu'il y a de plus intéressant au monde. mon chum est vraiment plus beau. le saviez-vous? j'pense même que mon chum c'est le gars le plus beau au monde!! avec john smith. j'pensais à ça l'autre jour, pis maudit que john smith c'est mon homme. ça doit être parce que j'ai des beaux cheveux de pocahontas, comme dit mon amie gentille. c'est le fun les amis gentils.

c'est ça. j'ai un cheveu qui est entré dans mon gilet et ça me chatouille depuis le début du post, faike je vais envoyer le tout et enfin enlever ce cheveu. cheers!

Profile

myr_soleil: (Default)
myr_soleil

January 2012

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 26th, 2017 06:48 pm
Powered by Dreamwidth Studios