myr_soleil: ((30rock) elizabeth)
Des fois t'as des journées où tu te dis: ouin, on aurait peut-être pu rester couchés, hein? Ou au moins rester à lire dans notre chambre ou quelque chose. Hier était ce genre de journée! Heureusement mon merveilleux mari a pris ça en riant et m'a remonté le moral (tout en chialant, aussi, on est pas des saints quand même). En y repensant le lendemain rien de si terrible n'est arrivé, juste une couple de déceptions. Ça fait des histoires à raconter, blablabla.

Il faisait gris et la météo annonçait de la pluie alors j'ai proposé à Dom qu'on fasse une journée de fanatiques de Lucy Maud Montgomery: la maison où elle est née, le phare dans Anne's House of Dreams, deux maisons de ses cousins à Park Corner (Silver Bush et Ingleside), et peut-être l'ancienne gare de Kensington. Dom a trouvé fort corrects les deux premiers tomes d'Anne, mais il n'a pas l'amour infini que j'ai envers Lucy Maud Montgomery; quand même, comme y'avait pas de meilleure idée, il m'a écoutée.

Lucy Maud Montgomery birthplacePetite maison
Page de scrapbook de LMMChambre où LMM est née

Lucy Maud Montgomery Birthplace, Cape Tryon Lighthouse, Silver Bush, Kensington, and a day at the beach! )
myr_soleil: ((anne) anne & gil)
Je prends une pause dans le débat enlevant entre Dom et moi sur le sujet suivant: "Allons-nous faire un tour à la station de train de Kensington demain?" (moi: "C'est une part importante de l'histoire! C'est là que Matthew va chercher Anne!" lui: "C'est un SALON DE COIFFURE!!!") pour vous parler de ma belle journée à folâtrer à Cavendish, où il fait le temps frisquet de 18 degrés avec ben du vent.

Après avoir pris un bon déjeuner (on s'est repris du bacon 2-3 fois. Ron Swanson, si les Emmys ne pensent pas à toi, nous oui) on a pris le grand chemin vers Green Gables. (Je dis "long" parce que le court implique de traverser le terrain de golf et d'être là en deux minutes.) Je vous avertis: j'ai pris vraiment beaucoup de photos.

Déjeuner: pain doré, bacon, pain aux bananesReproduction du trousseau de LMM
Premières éditions, manuscritsDom est un fermier

Green Gables, maison de Lucy Maud Montgomery, parc national de Cavendish )
myr_soleil: ((anne) and vision of things not seen)
Pas besoin de passer par le bout plate de chaque billet de blogue-jamais-updaté où je m'excuse de pas écrire plus souvent, hein? Tout le monde s'en fout. Je suis en voyage! Il y a quelques mois j'ai dit à Dom "ah, man, ça serait vraiment le fun d'aller à l'île du Prince-Édouard!" Et il a répondu "okay, man, on y va". Oui oui, avec de la romance de même dans la voix. C'est comme ça quand t'es marié depuis un an. (Et non maire depuis un an comme autocorrect voulait me faire dire.)

L'île du Prince-Édouard, j'ai le goût d'aller là depuis que j'ai 10 ans et que ma mère m'a donné une copie d'Anne la maison aux pignons verts quelques jours avant Noël pour me faire patienter. (Y'a des traces de cannes en bonbon sur le livre, d'ailleurs.) J'ai lu la série complète d'Anne à peu près mille fois, et tous les autres livres de Lucy Maud Montgomery sauf un (et peut-être deux, y'en a un que c'est flou). J'ai même parti un bookclub ([livejournal.com profile] reading_lmm) en préparation mentale de ma visite icitte. Bref, j'ai fait un itinéraire très plein de Lucy Maud, et ce voyage s'inscrit sous le thème "bouffe & bouquins" (bouffe parce que, man, faut ben que Dom fasse quelque chose).

Bout de pontVers la fin du pont, à l'approche de l'île
Champ de patatesKindred Spirits

11 heures de route, une auberge à Cavendish-by-the-Sea, et Charlottetown )
myr_soleil: ((the office) divorced parents)
Copain-mari et moi, ces temps-ci, on cherche une maison. On a emménagé ensemble il y a déjà deux ans en rénovant le sous-sol de la maison parentale (tristement devenue maternelle). On a mis du beau plancher de bois flottant plutôt que l'horrible prélart, on a peinturé les murs couleurs sorbets plutôt que blanc pour faire ressortir la lumière, on a transformé l'ancienne chambre de mon frère en bureau pour mon écrivain. Et surtout, on a tenté tant bien que mal de faire une cuisine avec des comptoirs mobiles du IKEA, un mini-frigo de bar, un four-grille-pain, deux ronds de poêle, et une machine à eau (ben non, y'a pas de lavabo dans notre cuisine).

Disons que ça commence à être un peu pénible. Surtout pour le mari qui est le chef désigné: si c'était rien que de moi, on mangerait des pogos, des pizzas congelées et des céréales tous les jours. Des fois, des toasts. Bref, l'autre jour le breaker a sauté alors qu'on faisait cuire des pogos dans le mini-four. C'était la proverbiale goutte.

On a visité une petite dizaine de maisons depuis Noël, en faisant un blitz la fin de semaine dernière. Et on a trouvé une maison géniale! Quatre grandes chambres au rez-de-chaussée, une entrée indépendante pour l'immense sous-sol où on pourrait louer des chambres pour faire un revenu de plus, à distance de marche de mon bureau, à coté de plein de services. Incroyable! On la revisite et j'ai déjà plein d'idées pour l'améliorer (la salle de bains d'en bas est minuscule, 'faudrait ouvrir la salle à manger plus, etc). Pis là, on fait une offre d'achat, pis elle est refusée. Y veulent pas mon bel argent les vendeurs, y'aiment mieux celui des autres qui font une offre en même temps. (Ici on pense à Marshall: What, another couple? No, pick us, sell it to us, we'll give you so much more money!)

C'est plate. Je sais que la maison était loin d'être parfaite (salles de bains minuscules! Un peu proche d'une artère passante! Salle à manger de fortune dans une chambre!) et qu'on va en trouver une à madné. Mais quand même, quelle montagne russe émotive, les amis. Pis là dans un trip masochiste je passe mon temps à lire Banlieusardises et à avoir hâte de trouver une maison pour faire des bons petits plats et des bébés. Soupir.
myr_soleil: ((anne) anne & gil)
Savez-vous ce qui s'est passé dans l'avion en revenant de Paris? J'écoutais paisiblement des épisodes de Bones, et au milieu du troisième, mon ordi a gelé complètement. J'étais un peu énervée mais pas plus que ça (j'avais aussi apporté de l'excellente lecture, soit Band of Brothers). En arrivant à la maison, toute heureuse de retrouver mes quartiers, j'ouvre mon ordinateur pour voir à peu près la pire chose du monde: un petit point d'interrogation sur un dossier plutôt qu'une bonne vieille pomme. Bref, mon disque dur a sauté, et évidemment, j'avais pas traîné mon disque dur externe en voyage. Byebye, toutes mes photos! Je me suis trouvée nounoune de les avoir toutes effacées de mon appareil photo la veille, mais pour compenser je me suis trouvée intelligente d'avoir blogué à mesure et d'avoir donc les meilleures photos sur mon Flickr. Et aussi j'ai trouvé mon mari génial d'avoir un ordinateur qui ne saute pas, lui. Ce billet (très en retard, mais pas trop) est donc peuplé à 100% de ses photos. Merci chéri!

C'est épeurant les crânesQuelqu'un qui est mort.

Paris, jour 8 et 9: Catacombes, Gladines et Montmartre. )
myr_soleil: ((disney) tarzan and jane)
Bon, un peu de retard! Tsk tsk tsk, j'suis pas fière de moi. Mais des fois on est pris d'une genre de lassitude, hein? Ça fait beaucoup de voyagement qu'on fait! Et là on revient demain. J'ai bien hâte de retrouver mes amis et mon lit et mes séries TV (ben quoi). Mais en attendant, j'ai une journée très excitante à vous raconter! Mardi on a été à DISNEYLAND! Quel bonheur. Ça faisait vraiment changement du reste du voyage, et je suis un peu une fan énorme de Disney, au cas où vous ayez pas remarqué. Bref, dans ce billet, beaucoup de photos et peu de contenu, parce que que dire de plus que "wow, Disney, c'est très cool"? On verra bien. (Pour ceux qui angoissent à l'idée de ne jamais savoir ce que mon mari et moi on a fait dans nos deux derniers jours, rassurez-vous, je vais sûrement l'écrire d'ici deux ou trois mois. Avec ma ponctualité habituelle. Aussi à venir: billet du mariage avec les superbes photos officielles de ma photographe.)

Disneyland aujourd'hui!En arrivant à Disneyland
Nous et le châteauLe château vu de l'entrée d'Adventureland

Paris jour 7: Disneyland Paris )
myr_soleil: ((disney) great hair)
Envie de bloguer: nulle. On a eu une vraiment grosse journée hier, sur la trotte de 10h à minuit, et j'ai pas eu le temps d'écrire mon blogue. Pis aujourd'hui on a eu une journée vraiment relax à rien faire, pis j'avais pas le goût d'écrire un billet qui disait "on fait rien, bye". Ce n'est que l'idée d'en avoir encore plus à bloguer si je procrastinais encore qui m'a fait ouvrir TextEdit. (D'ailleurs, TextEdit, y reconnaît pas le mot "bloguer". Y veut toujours écrire "bloquer". Ça gosse, TextEdit.)

Bref! Hier! Journée excitante! On s'est réveillés… assez tôt (j'aurais apparemment violemment repoussé Dom quand il m'a dit que le réveil avait sonné et qu'il fallait se lever). J'ai remarqué que tous mes billets commençaient par "on était fatigués, mais on s'est levés quand même", même si on s'en fout. Désolée, les genses! Je me dois de dire toute la vérité! Tout ça pour dire qu'on est allés prendre le RER vers Versailles. Sans déjeuner. Il faisait faim sur le quai de la station St-Michel. Finalement, en arrivant, on est allés au McDo. Ici ils ont des McDos vraiment fancy, avec une section McCafé qui vend des macarons et des desserts comme dans un café normal, et des bornes automatisées pour commander. C'est très perturbant. Heureusement, ma carte visa a pas marché dans leur borne, et j'ai donc pu commander au comptoir sans trop me sentir dépaysée.

Grille doréeFace boudeuse de Dom
La chapelleJe danse dans la salle de bal

Paris jours 5 et 6: Versailles, croisière, Marais, et rien. )
myr_soleil: ((the office) ftw!)
Ce matin mon mari et moi on avait planifié faire un tour à Versailles. Sauf qu'on venait d'avoir deux journées vraiment bien remplies (qui m'ont d'ailleurs fait mentir quand j'ai dit dans mon premier billet que je bloguerais pas intensément) pis on se sentait un peu raplapla. Donc on a entendu le réveil à 8h… je me suis levée, pas Dom… et je me suis recouchée après avoir déjeuné. Des fois on a besoin d'un break, surtout quand le milieu de notre matelas est défoncé. PLAISANT. Bref, on a été des visiteurs d'après-midi. Premier arrêt: le musée d'Orsay.

Dom et le moulin de la galetteDom et la vue sur l'horloge

Paris, jour 4: Musée d'Orsay, St-Germain-des-Prés, Nouvelle-Zélande. )
myr_soleil: ((bsg) bright shiny futures)
Ce matin je me suis réveillée et il faisait beau. J'ai résisté de peine et de misère à mon envie de secouer mon mari pour qu'on parte faire plein de choses excitantes dans le soleil, jusqu'à ce que je me rappelle que j'étais vraiment fatiguée aussi. (Notre rue est bien centrale et c'est plaisant, mais des fois à minuit et demi y'a des madame qui gueulent VOUS ÊTES TOUS DES ENFOIRÉS avec beaucoup de profusion dans le discours. Soupir.) Bref, on s'est quand même levés plus tôt qu'hier, et mon brave mari est allé nous chercher moult croissants à déguster ce matin avec notre jus d'orange cheap du Monoprix. Ça nous prenait des forces pour affronter la dame de fer!

(Dialogue de ce matin:
Moi: Achète un croissant, une chocolatine et un croissant aux amandes.
Dom: Mais toi qu'est-ce que tu vas prendre?)

Petit déjeunerLa tour (à contre-jour, j'ai du talent)

Paris jour 3: la tour Eiffel et la voie triomphale )
myr_soleil: ((chuck) people let you down in the end)
Quand on a le décalage horaire, c'est-tu normal qu'on se lève à 10h30 le matin? Me semblait qu'on se réveillait tôt, pis que c'était pour ça qu'il fallait essayer de se coucher tard. Mais je dois avoir tort, parce qu'on a dormi comme des bûches, malgré les multiples bruits de notre rue très commerçante qui se réveillait. On s'est quand même sortis du lit pour aller acheter baguette et croissants, ce qui est un gros effort, avec nos six étages à remonter. Demain je laisse mon mari y aller.

Il pleuvait mais on s'est dit COUDON et on s'est dirigés vers Notre-Dame, comme c'est en-dedans, au moins. On essaie de pas faire des musées deux jours de suite parce que c'est un peu intense, et j'ai googlé "quoi faire à paris quand il pleut" sans trop de résultat (une des suggestions: dormir et faire l'amour. Merci dude, pas besoin d'être à Paris pour ça). BREF tout ça pour dire qu'on a suivi les excellentes promenades du guide Michelin dans les îles de la Seine et c'était fort agréable, surtout quand le soleil s'est finalement pointé!

Dom et le pont NeufMoi sur les quais
Nous sur le parvisUn film!

On est passés par le pont Neuf, qui comme-son-nom-ne-l'indique-pas est le plus vieux de Paris. J'ai pris une belle photo pour mimer que dans le temps y'avait des arracheurs de dents sur ce pont-là; au grand plaisir de tout le monde, elle est pas sur Internet. Après on a fait le tour de l'île de la Cité pour atterrir sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Ils tournaient un film. La scène la plus excitante qu'on a vue c'est un petit garçon qui ouvrait son sac à dos. Bientôt dans un théâtre près de chez vous.

Paris, jour 2. )
myr_soleil: ((bob) welcomed as liberators)
Qui dit mariage dit voyage de noces, et me voici donc à essayer de combattre le décalage horaire parisien en écrivant deux-trois mots. Mari-écrivain (ça rime pu!) et moi on prévoit faire un voyage assez tranquille et j'écrirai donc pas des romans chaque soir comme j'en avais l'habitude, mais quand même, je pouvais pas passer à côté de l'occasion de vous montrer à quel point Dom a le goût de partir en voyage de noces:

Dom est vraiment excité de partir en voyage des nocesDom est modérément excité d'arriver en voyage de noces

Checkez sa petite face! Hihi! Qu'il est enthousiaste mon mari.

Paris, jour 1 )
myr_soleil: ((glee) nice to meet you)
Hey, journal! Ça fait longtemps qu'on s'est vus! Je travaille beaucoup, c'est pas très intéressant (ben, ça l'est raisonnablement, mais pas intéressant pour le MONDE ENTIER, disons). Quand je travaille pas, je fais deux choses: faire de la Wii fit, et écouter de la TV.

Je me suis acheté une Wii il y a deux semaines! C'est ma quatrième console, oh boy, je suis officiellement geek maintenant. (Les études en site Web ont pas aidé.) J'ai même pas de jeu vraiment, juste mon awesome Wii fit qui m'occupe ben en masse. Astheure, quand j'ai pas mal à quelque part, c'est pas normal. (Aujourd'hui, c'est le dos, parce que je fais mes redressements assis tout croche, oups.) J'en ai fait tous les jours de semaine depuis que je l'ai achetée, pis je suis un peu gênée de le dire, mais c'est la première fois que je suis un programme d'entraînement si longtemps. Reste à voir si ça va donner des résultats éventuellement. En attendant, ça me donne des résultats de PLAISIR, donc c'est toujours ça.

Hier copain avait le goût d'écouter des émissions drôles, donc on a écouté l'heure de 30 Rock de jeudi passé (j'avais de la socialisation à faire ce soir-là, ça NUIT À MA TV). Ça pourrait sembler logique d'associer 30 Rock et "émission drôle", mais ça l'était pas, apparemment. J'aimais déjà pas tant la saison 3, et depuis le début de la saison 4, j'ai pu aucun plaisir à écouter 30 Rock, je sais pas ce qui s'est passé. Hier, pendant Klaus and Greta, j'ai ri une seule fois, et quand je dis rire c'était émettre un "ha". (Très faible comparativement au "HAHAHAHA" que la mauvaise blague de Ted - "but ums up!" - m'a fait sortir lundi.) Bref, ça se peut que je devienne radicale et que je droppe 30 Rock de mon horaire de télévision qui est déjà fort chargé. D'ailleurs je risque de laisser tomber Trauma aussi. La vie est trop courte, voyez, pour que je perde mon temps avec des flashbacks ennuyants.

Sinon, une anecdote: hier copain et moi on tentait de discuter pendant que je faisais des abdominaux à la Wii fit (mauvaise idée). Il a dit "As-tu vu le vidéo que Judi Dench a posté sur son twitter?" ce qui m'a flabbergastée, de toute évidence. Heureusement, Judi n'a pas de twitter (c'est heureux parce que l'inverse aurait voulu dire que je vis sous une roche) mais copain se mélange entre Judi Dench et Julie Benz. On le dira pas à Dame Judi si vous permettez.
myr_soleil: ((dr h) crazy random)
Hier, j'ai visité un endroit potentiel pour mon mariage. Ça fait à peu près un an que je sais que je me marie, et j'ai toujours aucune idée de ce que je veux faire. Je sais que je veux dire quelque chose comme "Dominic Bellavance, je t'aime, et je veux faire tout ce que je peux pour te rendre heureux tous les jours de ma vie", que mes amis préférés soient là et que ma mère verse quelques larmes. Mais sinon, j'ai aucune idée. D'un coup que tous mes invités s'emmerdent et qu'ils ont hâte que ça finisse? D'un coup que je fais juste une petite soirée et que dans dix ans j'ai des regrets incroyables? C'est stressant de se dire que c'est supposé être LE PLUS BEAU JOUR DE NOTRE VIE. Et que dans vingt-cinq ans mes enfants vont me demander "qu'est-ce que t'as fait toi, maman, pour ton mariage?" pour les inspirer et là ils vont me JUGER. (Mes préoccupations sont très ancrées dans le présent. L'autre jour, copain et moi on s'est chicanés parce qu'on s'entendait pas sur les permissions à donner à notre enfant de douze ans.)

jour 01 | une chanson
jour 02 | une image
jour 03 | un livre
jour 04 | un site
jour 05 | un vidéo youtube
jour 06 | une citation
jour 07 | n'importe quoi


Une photo d'alcool! Je m'étais dit que je choisirais une photo de mon voyage en Italie, parce que j'en ai jamais vraiment parlé sur ce blogue (j'étais trop cool dans ce temps). Alors voici, une vieille antiquité de mai 2005. Ça fait tellement longtemps que j'ai cherché dans mes archives de 2006, et j'étais toute surprise de voir des photos de copain-écrivain (ça fait longtemps qu'on s'aime les amis, jamais on ne s'oubliera et tralala). La photo a été prise à Capri, la place la plus fantastique du voyage. Ça me rappelle des bons souvenirs parce qu'on avait acheté une couple de bouteilles de limoncello, justement, et c'est tellement FORT, ça a pas de bon sens. Ça me rappelle aussi des bons souvenirs parce que j'ai l'impression que ce voyage a beaucoup changé qui j'étais, dans le bon sens; je me suis fait des amis incroyables (même si je leur parle plus vraiment aujourd'hui) et j'ai vu/appris plein de choses! Si vous avez la chance d'aller en Italie au mois de mai, je vous le suggère.

À part ça, ce soir ma vie sociale m'empêche d'écouter la TV. Ça a-tu de l'allure?! (Je vais voir la LIMUL, vous devriez venir!) La TV me satisfait ces temps-ci. Toute ma TV du lundi était awesome, et Chabotte et fille continue de me plaire énormément! Souvent on rit, et on s'extasie devant Jean-Jacques Chabotte (son personnage du Paris Match était DÉLICIEUX) et à la fin d'un épisode copain a dit "Ça devrait durer une heure"; ça veut tout dire.

While I'm here, some thoughts on Glee )
myr_soleil: ((selena & david) it's a love story)
Apparemment je choisis le mois où je passe dans un magazine excitant pour pas avoir grand chose à dire sur mon blogue. (Secret: depuis que je suis passée dans le Elle Québec, je me demande si je devrais arrêter de parler de TV, ou du Disney channel, et juste raconter des anecdotes palpitantes de ma vie. Sauf que j'ai pas tant d'anecdotes palpitantes. Aussi, comme je suis sur Livejournal et pas un site de blogue fancy comme Wordpress, j'ai aucune idée des statistiques de ceci, donc c'est fort possible que j'aie zéro nouveau lecteur, mais je le sais paaaas. Donc je reste avec mes interrogations de devrais-je-changer? Imaginez ce que serait ma vie si je devais un jour devenir VRAIMENT CÉLÈBRE. Aussi, my wallet's too small for my fifties and these diamond shoes are too tight, yadda yadda yadda.)

Tout ça pour dire que la vie est un peu tranquille, hein. Aller au travail, c'est le fun, mais c'est pas l'activité la plus variée du monde, disons. Y'a pas de rush de fin de session ou de rentrée scolaire ou rien de tout ça - je n'ai plus de repères! (C'est un peu faux, parce que je suis quand même un cours de finance sur Internet, donc j'ai quand même dû aller acheter des livres? Ça compte? J'espère que ça compte, parce que quand on suit des cours en administration, les livres coûtent une fortune. Copain-écrivain suit quatre cours, il a acheté à peu près 20 livres, et ça a dû lui coûter 10$ de plus que moi pour mon UNIQUE COURS. Contre toute attente, en plus, j'aime bien mon cours à date. Il m'apprend que si je cotise maintenant à mon REER, je vais être RICHE quand je vais prendre ma retraite à 60 ans*.)

Sinon, je sais pas pour vous, mais cette semaine c'est difficile de se lever. Je pensais qu'après trois-quatre mois, l'habitude de se réveiller relativement tôt cinq matins par semaine me reviendrait, mais NON. Je snooze encore pendant 45 minutes. QUARANTE-CINQ MINUTES. C'est long. Je me souviens qu'au cégep je me réveillais avec une toune, et cinq minutes plus tard mon autre réveil sonnait, et je me levais fraîche et dispose. Et il fallait que je parte de la maison une demie-heure avant l'heure à laquelle j'ai maintenant tant de misère à me lever. Pendant trois ans! Comment faisais-je et puis-je retrouver un peu de cette discipline s'il vous plaît.

* Vous pouvez vous mettre à chanter L'amour-décevant-les-toilettes-publiques-et-les-rages-de-dents en lisant ça, je l'ai fait moi.
myr_soleil: ((himym) are the two even related?)
Cette nuit, j'ai rêvé que je faisais la vaisselle. MERCI, SUBCONSCIENT. Très reposant. Aussi, mon chum est super brave et il a réussi à tuer la majorité des guêpes qui avaient fait leur nid dans un des murs de ma maison. Dans... un des murs. Ça me creepe out à un degré infini, surtout quand ma mère m'a dit qu'elle avait acheté un produit que si on l'utilisait, ça boucherait leur nid et qu'elles sortiraient éventuellement DANS LA MAISON. Ahhhh. Bref, je suis en totale admiration devant Dominic Bellavance (je veux dire, encore plus que d'habitude) et j'aimerais bien dater son avatar. [Poll #1445961][Poll #1445961]
myr_soleil: ((parenthood) sisterhood)
(... la fin du titre devrait être "fuck you whore" mais ça sort un peu trop haut sur Google pis c'est gênant. C'est une citation de (500) days of summer, okay? Je suis une bonne personne.)

Avec quelques jours de retard, voici un run-down de ma super fin de semaine en sol montréalais! Je commence par dire que le Days Hotel, c'est bin correct pour une conférence, mais les murs des chambres sont en carton. Ou peut-être même en papier cartonné. Pis des fois il y a des équipes de sport quelconque qui parlent fort dans les corridors à une heure du matin. VOUS ÊTES AVERTIS, touristes éventuels de Montréal.

Le congrès Boréal!
Au congrès, il y avait plein de monde que je connaissais pas. En fait, il y a toujours plein de monde que je connais pas, parce que mes talents de networking littéraires passent à 83% par mon copain, mais j'ai l'impression qu'il y avait beaucoup de nouveaux, peut-être attirés par la formule plus relax ou j'sais pas trop. Toujours est-il que j'ai assisté aux cinq tables-rondes prévues dans mon billet précédent.

Panel "Les frontières entre l'ici et l'ailleurs"Panel sur les univers alternatifs

Deux têtes (coupées) valent mieux qu'une ne m'a pas marquée particulièrement, je comprends toujours pas vraiment comment écrire une histoire en duo, mais je pense que c'est parce que c'est pas tout le monde qui peut, tout simplement. Une anecdote amusante est arrivée lorsque l'animateur a demandé si en collaboration on se heurtait des fois au tabou de l'autre auteur, et Yves Meynard s'est mis à parler d'un détail d'une scène de sexe qu'il avait écrite avec Élisabeth Vonarburg, qui entre justement dans la salle pendant qu'il en parle. C'était une question de "chose plate et normale qui arrive pendant le sexe", genre "Peux-tu te tasser j'ai une racine dans le dos", et Yves s'est dit qu'il y avait pas ça dans l'oeuvre d'Élisabeth, et que c'était sûrement un de ses TABOUS. Élisabeth a maintenu son sourcil bien en l'air pendant tout ceci. BREF, you had to be there? Haha.

En lisant la description de La frontière entre l'ici et l'ailleurs je m'étais un peu demandée de quoi ça parlait au juste, et effectivement, les questions partaient un peu dans tous les sens, autant dans les frontières entre les mondes que dans les frontières personnelles (Élisabeth a demandé à l'audience si on mangerait quelqu'un pour survivre; en général, oui). C'était intéressant surtout à cause des panélistes (Dominic! Élisabeth! Fangirlisme ici).

Dimension tordues et univers parallèles a pris une tangente beaucoup plus universitaire que ce à quoi je m'attendais (tellement qu'éventuellement quelqu'un dans la salle a dû demander "Mais de quoi vous parlez depuis 10 minutes?") C'était intéressant quand même, mais étant quand même assez n00b en fantasy (c'est mon problème, qu'est-ce que je fais dans un congrès qui parle de ça alors, vous allez me dire) je me perdais des fois dans les exemples. Je me suis dit pendant la table ronde que l'uchronie était peut-être le type de SF/F le plus "mainstream" à cause que plusieurs auteurs de littérature "générale" y ont touché (Éric-Emmanuel Schmitt, Philip Roth, Bernard Werber, et sûrement plein d'autres).

La foulePanel sur l'écriture et ses techniques

Discussion par la bande-annonce était délicieux comme à son habitude. On a vu plein de trailers! C'était vraiment excitant! Il y a des trailers quasiment un an à l'avance, donc on avait beaucoup de matériel (mais j'aurais quand même aimé voir Star Trek, ahh). Ce qui est le fun de cette "conférence" c'est que tout le monde réagit en choeur devant les bandes-annonces. Par exemple, pendant "New Moon", tout le monde a gaspé quand Jacob se transforme en loup-garou - Michèle Laframboise, qui était assise devant moi, s'est exclamée "Un loup-garou? C'est pas un vampire?" Je lui ai donc expliqué que l'amour pour Bella transcendait les races fuckées, et elle a répliqué "Pourquoi j'écris de la science-fiction pour les jeunes, moi?!" Funné. Sinon, il y a beaucoup de films d'aliens à l'horizon. J'irai pas les voir. Par contre, je vais aller voir The Timer (avec Anyaaaaa), une comédie romantique avec une prémisse de SF, ça arrive pas souvent. Aussi, damn, le trailer de Time Traveler's Wife est quétaine.

Dans l'ombre du texte était très intéressant, on m'a d'ailleurs dit que plusieurs personnes auraient aimé que ça dure deux heures plutôt qu'une. Ça parlait pas vraiment de science-fiction ou de fantasy, plutôt simplement d'écriture et de réécriture et de technique en général. C'était intéressant de voir les différents rapports à l'écriture, certains voient ça comme un besoin, ou quelque chose d'un peu mystique, tandis que d'autres sont beaucoup plus pragmatiques. Chaque auteur avait une technique d'écriture différente, c'était comique. J'espère qu'ils vont refaire une table du genre avec d'autres auteurs dans les prochains congrès.

Le cinéma!
Julie & JuliaGab, (500) days of summer et moi

Mon post est déjà vraiment long, mais il faut que je dise que meilleure-copine et moi, on est allées au cinéma deux fois en deux jours. C'était awesome. À Montréal, ils ont plein de films! En anglais! On a vu Julie & Julia et (500) Days of Summer et les deux étaient vraiment bons.

Critiques sans vraiment de spoilers et mini-picspams )
myr_soleil: ((fnl) mr & mrs coach)
Moi dans la vie je fais partie de ces gens qui aiment beaucoup Ron Livingston*, à cause de Band of Brothers, ce qui me porte à vouloir écouter plein d'affaires qu'il a fait dans sa plutôt lamentable carrière. Mais là! Son prochain show semble quand même excitant! Ça s'appelle Defying Gravity pis ça parle d'astronautes et - Nix in SPAAAAACE! J'aime ça les histoires d'astronautes ou de random personnes pognées ensemble dans un espace restreint (hello, Loft Story) parce que je trouve ça intéressant d'un point de vue psychologique. (Haha, regardez-moi me convaincre que j'ai pas le goût d'écouter ça juste pour Ron sexytimes in zero-gravity) Bref, en cherchant plus d'informations sur le show, j'ai regardé le "fall preview" d'abc.com et j'ai bien ri en voyant ceci:

Cougar Town

In a small Florida town, the center of high society is the Cougars high school football team... which is wildly appropriate since this town is the natural habitat for over-tanned, under-dressed divorcées prowling for younger men.

Hahahaha ça a l'air TELLEMENT mauvais. Leur équipe de football a le nom d'un nouveau phénomène social à la mode! It just happens! J'aime vraiment comment ils disent "over-tanned, under-dressed divorcées prowling for younger men". On dirait un mix de Friday Night Lights et Desperate Housewives on crack. COUGAR TOWN. Is this for real?

C'est drôle et triste en même temps, parce que des shows hyper nuls dans ce genre-là prennent la place de la quality tv qui est annulée comme Kings ou Life. Quoique ni l'un ni l'autre ne sont sur ABC, mais je parle en général? La vie est dure les jeunes.

Bref, copain et moi on écoute Friday Night Lights, et c'est vraiment, vraiment, vraiment bon. D'ailleurs copain a remarqué que Coach Taylor aurait pu être joué par Ron Livingston. Eh oui, c'est lui qui l'a dit, pas moi! C'est comme ça qu'on sait qu'on doit marier quelqu'un.

* Ron Livingston. Cause de la fameuse phrase "He's just not that into you" dans Sex.
myr_soleil: ((jonas) thank heaven for kevin)
Kevin Jonas est fiancé! Kevin Jonas est fiancé! J'ai fait une danse hier dans mon salon en chantant ces exactes paroles. Copain-écrivain, il comprend pas pourquoi ça m'émeut. (Il est possible que j'aie affirmé que ça m'excitait quasiment plus que mes propres fiançailles. Quoique c'est de toute évidence un mensonge, comme je me suis habillée toute en blanc hier avec mes souliers de mariage fraîchement achetés, juste pour me pratiquer.) En fait, personne dans mon entourage ne comprend. Je m'en fous. Félicitations Kevin Jonas. Voilà, c'est dit.

Sinon, le dernier xkcd me fait vraiment loler*. En général xkcd c'est trop élaboré pour mon maigre cerveau de pas-si-g33k-que-ça (même que des fois, ça me fait apprendre des choses. Dude, si je voulais apprendre des choses, j'aurais pas lâché l'université). Mais là je m'identifie à 100% à ce petit bonhomme allumette.


* Apparement, j'aime mieux dire "loler" que "rire". Mon vocabulaire élaboré, let me show you it.
myr_soleil: ((buffy) because it's WRONG)
Choses que j'aime faire quand je suis toute seule à la maison:
1. Danser sur de la musique gênante, genre les Backstreet Boys. (Sauf que ça, des fois, je le fais devant mon chum. Mon chum souffre beaucoup, je suis pas trop sûre pourquoi est-ce qu'il veut me marier.) Jeudi dernier j'ai découvert par je sais pu trop quel chemin weird de l'Internet que les Backstreet Boys existaient encore - mais, vraiment, genre, ils font des tournées et des albums et tout. Ce qui me pousse à me demander: font-ils encore des arénas ou bin si c'est une tournée des salles Albert-Rousseau de ce monde? Pourquoi Nick est-il devenu si laid? Est-ce une coïncidence si deux des membres des Jonas Brothers partagent leur nom avec deux des Backstreet Boys? (Probablement.)

2. Écouter la TV. Bon, copain-écrivain et moi on écoute plein de séries en couple, parce que c'est une bonne façon de passer du temps de qualité et d'avoir de quoi à se dire. Sauf que des fois, l'autre est pas là, pis ça sucke, parce que des fois on a le goût d'écouter des séries quand même. Donc j'ai souvent une série "de filles" on the side, style Gilmore Girls ou Sex and the City. Dans la même veine, vendredi j'ai acheté Friday Night Lights pour l'écouter toute seule. (HAHA, ma propre joke me fait vraiment rire. Friday Night Lights, c'est une série sur le football, just FYI.) Mais bref, quand j'écoute la TV toute seule, je peux être VRAIMENT PLUS ridicule. Case in point: hier je gueulais "GO, MATT SARACEN! YOU CAN DO IT! HIS EYES WERE WIDE OPEN, COACH!" pis j'aurais pas pu faire ça, s'il y avait eu de la compagnie.

3. Passer une majeure partie de la journée en pyjama. (Bon, je le fais aussi quand mon chum est là, c'est sûr. Pauvre chum, sérieux.) Je dis une partie de la journée seulement parce que j'aime pas ça passer toute la journée en pyjama, c'est comme si j'avais rien ~accompli. Par contre j'ai aucun problème à m'habiller à 14h pour retourner à mon pyjama si confo à 18h. Et ce même si j'ai passé mes quatre heures habillée à vedger sur Internet. YES.

4. Roter vraiment fort. Riez pas, vous aussi.
myr_soleil: ((the office) weird day)
Je m'étais dit "Je vais écrire mon dernier post le lendemain de mon retour, pendant que tout est encore vraiment frais dans ma tête!" Hahahaha. Non. Dans la vie normale, ça me prend entre deux semaines et deux mois pour mettre mes photos sur Flickr parce que c'est vraiment long aller chercher ET l'appareil photo ET le fil pour tout transmettre. Faike une demie-semaine, c'est pas pire. De toute façon, c'pas comme s'il s'était passé tant de choses dans ma dernière journée.

Ma maman voulait bien visiter la maison de la noblesse, qui était ouverte juste de 11h30 à 12h30 chaque jour. En Suède, il y a plein de nobles variés, pis ils se réunissent là (leurs réunions s'appellent des "diètes", wtf) une fois de temps en temps pour chialer. (Sûrement.) C'était une belle maison, mais comme la longueur des heures d'ouverture vous l'indique, on faisait quand même rapidement le tour. L'attrait principal était une grande salle avec toutes les armoiries des familles nobles. J'ai trouvé celle avec le nom le plus intéressant.

La maison de la noblesseLa grande salle aux armoiries
Le meilleur nom de famille noble!Une belle salle tout en bois

Le reste de la journée, j'avais envie de magasiner et de faire ma valise avec relaxation. Ma mère est allée visiter un truc qu'elle considère comme le highlight de son voyage, faike FAIL de ma part. Mais coudon! En plus, j'ai pas acheté grand chose (juste une boule pour le sapin) parce que tout était comme VRAIMENT CHER. Je me cherche toujours vaguement une robe blanche qui serait moins chère qu'une robe de mariage, et là y'avait des robes blanches, qui étaient PAS de mariage et qui coûtaient quand même 500$. No thank you. Aussi, y'avait plein de H&M, I mean, how many do they need?

Finalement, après qu'on soit retournées souper au Café Milano où on avait mangé le premier soir (mioum, toujours aussi bon) je suis allée me promener dans le coin de l'île des chevaliers pour profiter du coucher de soleil et du fait que ça fait de la belle lumière. J'ai mis ma playlist "cinematic songs" dans mes oreilles et c'était vraiment agréable.

Le palais royal dans le soleil couchantL'église de l'île des chevaliers
L'hôtel de ville et le lac dans le soleil couchantLe côté de la maison de la noblesse

Donc voilà, mercredi dernier on est revenues, en faisant Stockholm-Zurich, Zurich-Montréal, Montréal-Québec. (La sécurité à Montréal pour faire notre 35 minutes entre Montréal et Québec était VRAIMENT plus intense que pour notre 8h de Zurich-Montréal. Paranos, ces montréalais.) J'ai écouté Bride Wars, c'était nul. Le dernier avion puait, c'était incroyable. J'ai pas d'autres anecdotes plus le fun, désolée.

Depuis que je suis revenue, j'ai eu du plaisir. Mon copain est venu me chercher à l'aéroport, il est fin, merci copain. J'ai vu des amis, yé! Et aussi j'ai vu Star Trek, que j'ai vraiment aimé beaucoup. Problème: maintenant quand j'écoute Heroes et que Sylar se fait buter, je suis comme "Noooon, bb Sylar! Pauvre Uhura, elle va s'inquiéter." Ça ruine un peu l'effet.

Profile

myr_soleil: (Default)
myr_soleil

January 2012

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 26th, 2017 06:46 pm
Powered by Dreamwidth Studios