myr_soleil: ((disney) hand you flowers)
excusez mon incroyablement longue absence! elle fût motivée (comme au secondaire), comme vous vous en doutez sans doute, par un tourbillon de divers engagements sociaux et d'éloignement général de cette bête maléfique qu'est l'internet. je n'ai que bien peu de temps à vous consacrer ce matin, mais j'ai fait ceci en avance et je peux donc vous le présenter en grande primeur, yessir:
2007. )
myr_soleil: ((hp-sbp) haven't been not thinking)
okay, je jasais de toasts avec meilleure-copine sur msn, et j'ai dit que je me sentais "toastly self-conscious", et je me devais absolument d'enregistrer ça dans mon current mood. pour toujours, et pour l'éternité, aussi. possiblement à cause des références au [livejournal.com profile] shoebox_project que personne comprend, parce que personne de ma friends list est assez confiant en mes goûts de fanfiction pour le lire.

tant qu'à poster (deux fois dans la même journée omg, j'ai même pas eu le temps de me tanner de l'autre post d'avant), je vais vous dire que wow, quelle merveilleuse journée! j'ai fait PLEIN D'AFFAIRES EXCITANTES. j'ai gossé sur mon travail que je parlais dans mon autre post, mais tranquillement sans me faire chier et en faisant plein de gossage de word excitant. (j'aime ça travailler avec word, même si c'est de l'evil microsoft. word, il est des fois tellement intelligent. j'aurais dû devenir secrétaire.) haha, de même ça sonne vraiment plate, mais euh, at the end of the day, je suis fière de moi? voilà.

en fin de semaine copain-écrivain et moi on fête nos 25 mois, c'est comme des minis noces d'argent. je vais lui donner un IMMENSE COLLIER EN ARGENT. not. d'un coup qu'il est un loup-garou et qu'il me l'a jamais dit? not. on.
myr_soleil: ((hp) the only real thing)
j'étudie la comptabilité. la comptabilité, c'est plate, ce qui fait que j'ai pas écouté dans mes cours ni fait mes exercices, ce qui fait que là, je suis vraiment dans la marde. mais qu'à cela ne tienne, je prends quand même le temps de prendre des pauses pour faire vivre mon web 2.0 personnel, afin de garder un peu de saineté d'esprit. et aussi, je me fais des codes amusants. pour retenir "débit à gauche (les actifs augmentent), crédit à droite (les passifs augmentent)", je me dis "dean/ginny sont actifs, et cedric diggory est passé!". je devrais me faire un icône de ça ou quelque chose.

à part ça, j'écoute à peu près sans arrêt la nouvelle chanson d'ani difranco, même si ça fait drôle de ne pas m'identifier aux paroles, pour une fois (parce que j'ai pas de bébé, quand même). pis, pour rester dans la musicalité, je cherche pas mal ces temps-ci quel disque québécois je vais acheter la semaine prochaine, pour l'adisq! (tsé après l'adisq ils donnent une petite compilation si t'achètes un disque québécois.) c'est un problème vraiment excitant à résoudre. mon coeur balance entre beaucoup de choix (richard desjardins, mara tremblay, xavier caféïne, 3 gars sul'sofa, autre-disque-que-j'ai-sur-mon-ordi-mais-pas-en-disque...).

sur ce, m'en vais trouver d'autres acronymes d'harry potter pour mettre de la vie dans ma comptabilité. je pense que ça justifie que j'utilise mon tag de hopeless case, mes amis.
myr_soleil: ((house) not amused)
il m'arrive souvent, dans ma douce vie d'adulescente, d'avoir des passes de fangirlisme, comme vous en êtes témoins malgré vous dans votre lecture de ce fascinant condensé des mes aventures. et maintenant je suis rendue un fangirl d'un objet!! qui l'eût cru!! cet objet est: mon macbook. mon macbook est doux, beau, et blanc. et léger. et portable. et sexy. et d'autres compliments de même.

je l'aime pour plein de grandes choses, mais aussi pour plein de petites choses. ces petites choses incluent, sans être limitées à:

  • découvrir des nouveaux raccourcis excitants. genre, pomme-m. pomme-m n'est pas une essentielleté de la vie mais je l'aime.

  • avoir des widgets inutiles comme un simili-tamagotshi que je dois aimer et prendre soin de. mais surtout avec des widgets merveilleux comme le harry potter quote conjurer, qui chaque jour, chaque merveilleux jour, me donne un splendide dessin d'un personnage d'harry potter accompagné d'une citation. because you need your daily dose of harry.

  • squeezer ma mighty mouse. c'est con hein, mais j'aime vraiment le piton de squeeze, j'pensais jamais l'utiliser et pourtant je squeeze squeeze squeeze constamment.

  • scrobbler mes tounes écoutées sur mon ipod parce que le last.fm player est de toute évidence conçu pour mac.

  • avoir accès avec juste mon clavier à plein de caractères weirds, comme æߪƒ©˙∆˚µ∫√.

  • la petite pomme en arrière qui s'allume. how cute!

  • attendre leopard pour d'autres raisons stupides, comme le nouveau dock qui est si tridimensionnel.

voilà. des millions d'utilisateurs ont découvert ces charmants faits avant moi. pendant que des millions d'autres savent, comme moi je le découvre, qu'un ordinateur portable, c'est vraiment plézant. quand je l'apporte à l'école, je peux bloguer pendant que mon prof n'est pas particulièrement intéressant. et, le bout le plus geek de ce post: mon ordi, c'est un brin comme ma maison. avec mes photos mes films ma musique mon web 2.0. quand je l'apporte à quelque part, je me sens chez moi.

j'ai pensé à deux phrases pour finir ce post, alors les voici toutes deux:

  1. maintenant, vous avez tout le matériel nécessaire pour me faire enfermer.

  2. ça me prendrait un icône de geek pour orner ce post, mais j'en ai pas, alors en attendant je vous offre robert sean leonard car il est agréable de le regarder.

merci bonsoir!
myr_soleil: ((p&p) elizabeth)
j'ai possiblement un problème de procrastination, possiblement pas. c'est juste qu'il y a tellement de choses plus intéressantes à faire que des devoirs. ces choses incluent, mais ne sont pas limitées à: trouver des nouveaux icônes. lire de la fanfiction d'harry potter, comme dans le temps (du mois de juillet). faire la sieste la tête sur ma maman. écouter house avec copain & meilleurs copains de copain. écouter un film avec cousin-nouvellement-québécois qui est systématiquement enthousiaste. aller voir vincent avec meilleure copine et caroline (le e, c'est pour la rime). écouter tout le contenu de son itunes en ordre alphabétique. s'émerveiller devant la beauté de verses. etc. etc.

c'est tout.
myr_soleil: (colors to fly)
hello à tous mes fans en délire qui s'apprêtent à recevoir une belle assiette de nouvelles et de photos et de patentes du genre.

feuilles bin artistiques


nous sommes toujours à vaison-la-romaine, mais les choralies ne commencent pas avant jeudi alors on se promène dans les environs et on prend ça relax dans notre super appart (d'ailleurs, dans les épisodes à venir: "safari-photo chez nous"). hier nous sommes allés nous promener autour du mont ventoux (le plus haut mont de la provence) dans plein de villages sympathiques où il y avait une jolie vue. entre autres notre village préféré, "crillon le brave"! prononcez don ça, pour le fun.

le marché de bédoin la vue de bédoin
laurier rose papa crie "le brave"
bédoin le château de vaison en arrivant


ensuite, hier soir, on a attendu trois trains différents à orange (orange, c'est vraiment pas une belle place) et le dernier a enfin amené à nous notre françois favori. (dans les prochains épisodes: "comment vivre à six dans un appart pour quatre" - ma soeur et son amie émilie arrivent demain).

fromages sorbets
crème brûlée gâteau au chocolat


et, aujourd'hui, c'est la fête de plein de gens (dont mon cher harry) mais surtout de ma grand-maman. on l'a fêtée en mangeant (photos ci-haut!) à la bartavelle, resto qui (comme les littéraires auront deviné) fait très marcel pagnol. d'ailleurs, j'ai hâte de commencer à le lire, lui. j'aime outlander, mais ça a juste tellement pas rapport ;)

je l'aime, je le vaccine les spouiches rafraichissants


et, c'est pas mal ça. demain on va à avignon, frérot et moi, chercher les filles et regarder la ville. ça va sans doute être une belle journée. en attendant je suis un peu homesick aujourd'hui, je m'ennuie de chéri et des copains et de house (bin quoi). mais! vivre ici n'est évidemment pas sans plaisir et je vais de ce pas rejoindre mon papa dans la piscine ;)
myr_soleil: ((hp-sbp) tea)
mon livejournal est vraiment un sujet fascinant. si je faisais une maîtrise sur moi-même, c'est certain que je l'analyserais. certains des sujets que j'aborderais seraient "pourquoi semble-t-elle convaincue d'être lue" (avec plusieurs références au fait que j'appelle toujours mes lecteurs en délire "chers amis" ou "chers lecteurs"), l'obsessionnelle peur des titres vides ou pas jolis, le langage en général déficient et surtout les vagues intenses de postage et de pas postages.

c'est pourquoi j'annonce, pour la toute première fois de ma vie, une pause de livejournal qui ne va durer que quelques jours. "mais pourquoi, mireille?", allez-vous vous écrier. "on est bin habitués à ce que t'updates juste une fois par mois anyway!". ce à quoi je vous répondrai: parce que ça fait cool, voilà pourquoi, et c'est ce que les gens cools (sorry, friends-only, c'est tout ce que j'ai trouvé :P) font. DONC. je vais vous quitter jusqu'à la fin de ma lecture d'harry potter, et sûrement après, parce que j'imagine que je vais juste avoir envie de parler de ça et ne voudrai pas tous vous spoiler, pauvres personnes que vous êtes.

pour vous distraire en attendant, battez-vous:
[Poll #1023204]
myr_soleil: ((hp) green eyes please)
preliminary notes: if you find my obsession with harry potter strange and rather over-the-top, i would like to warn you that this contains harry potter-related angst: i might even use my emo tag, if you know what i'm saying! also, for inquiries about why the hell is this written in english, especially since i can't form a grammatically coherent sentence to save my life, please contact jk rowling, and, er, hugh laurie, i guess?

i am having some very weird days since a while. i know it already seemed like i thought about harry potter a lot, but now, i just can't. stop. thinking. about. it. all the time. dreading. i am not excited. i just dread. i don't want it to end. i don't want anybody to die. i don't know what to do. i feel like sheherazade's sultan on the 1000th night.

i am going to be spending my july 20th night clinging to [livejournal.com profile] gabsy for dear life. did you know, people, that my best friend and i are best friends because of HARRY POTTER? that is right, and also frightening.

i am not sure how i will cope, yet. maybe by convincing myself that the hogwarts, a history or the wizarding world encyclopaedia that jk mentioned are a certainty. maybe by buying lots of jane austen books ("lots" being no more than five). maybe by declaring the week after july 22th to be "official house watching week of the year 2007". maybe by having surgery to join [livejournal.com profile] gabsy to my hip (bonus: i'll get to attend her pride and prejudice classes).

right.
myr_soleil: ((princess bride) life is pain)
depuis que j'ai mon nouveau travail, je ne chatte plus. j'estime que toutes les minutes que je gagne à pas-chatter justifient (presque, quoique peut-être juste dans mes rêves) que je grapille quelques minutes pour mettre à jour ceci.

bonjour, livejournal! livejournal, je dois te confesser quelque chose: ce soir sera mon troisième soir en ligne sans festival d'été, et je suis pas mal perturbée. dimanche et ce soir, y'a rien qui m'intéresse, et hier soir, j'aurais bin voulu aller voir patrick watson (et peut-être cinematic orchestra), mais j'étais malade! sévèrement malade! ça m'arrive pas trop souvent, heureusement. j'ai quand même passé une bonne journée et demie couchée à rien faire.

samedi, c'était la fête-et-demi de mon amoureux. comme son cadeau de vraie-fête marchait pu, j'ai eu le grand bonheur de lui offrir les saisons 1&2 de house m.d. que nous écoutons depuis religieusement. c'est une excellente chose que je lui ai donné ça. ça va me faire quelque chose sur quoi obséder quand j'aurai fini, en tout cas, j'aime mieux pas y penser, sûrement que vous savez de quoi je parle.

c'est cela. demain je retourne au festival, et avec mon papa, en plus! c'est merveilleux. bonne journée les amis.
myr_soleil: (the swing)
je prends quelques minutes avant ma délicieuse pause-dîner pour vous entretenir, chers lecteurs, de ma fascinante vie. cela va comme suit:

ce soir, je débute une série de 10 jours de fashion faux-pas, initiés par le festival d'été de québec, rien de moins. un jour, dans l'temps d'la polyvalente (non, j'étais pas le kick de toutes les étudiantes), j'ai décidé qu'à chaque jour du festival d'été, je porterais un t-shirt approprié. dans ce temps béni où j'étais jeune et naïve, j'ignorais tout des fashion faux-pas, ce qui fait qu'aujourd'hui, je porte joyeusement mon vieux t-shirt d'attache ta tuque, et que non, je vais pas l'enlever quand les cowboys vont entrer sur scène. (si je reste jusque là. onze heures, c'est tard!)

le festival d'été, ça tombe vraiment bien, parce que sans lui j'aurais pu risquer la crise cardiaque pour excès de pottermania. j'aurais pu inviter jk rowling à mes funérailles, mais j'aime mieux me changer les idées un brin avant d'exploser de hâte et de non-hâte conjugués.

à part de cela, j'ai un nouveau boulot, depuis bientôt deux semaines. bien que le boulot en soi ne soit pas la merveille des merveilles (mais c'est temporaire, des projets plus intéressants courent à ma rencontre), il a plusieurs avantages sur l'autre, soit que du travail à faire, il y en a, que les gens sont adorables et sympathiques et que mon salaire a pratiquement doublé. n'est-ce pas fascinant, une phrase longue de même? fascinant est de toute évidence le mot pour me décrire.

ceci dit, ça sent bon en maudit quand on travaille à côté du micro-ondes, et j'ai faim. tourlou!
myr_soleil: ((hp-sbp) through my trousers!!)
j'me disais: j'vais faire un post sans harry potter, pour tous mes amis, qui aiment pas harry potter! sauf que je n'avais pas prévu qu'aujourd'hui, je recevrais:





omg omg squee!! it is just a little late, that's all.

ceci dit, l'autre jour je suis allée au centre d'achats, de même pour le plaisir (c'est faux, pour dépenser plein d'argent en dvds de disney!), et en revenant j'écoutais ma playlist qui a pour titre "ma peine est légère quand le gazon est vert". dans cette playlist (grosse mise en contexte tsé), il y a la toune drops of jupiter, et comme je suis folle, je me disais "hey, cette toune a comme, plein de magie dedans, PEUT-ÊTRE QUE TRAIN EST UN GROUPE DE SORCIERS" et la parole suivante est sortie: did you fall for a shooting star? one without a permanent scar?. c'était donc officiel. mes amis, harry potter doesn't die in deathly hallows, HE LIVES ON TO SING IN TRAIN. no matter what harry and the potters say.

that is all.
myr_soleil: ((p&p) netherfield)
ma soeur, qui a certainement décidé d'être originale, déménage ces jours-ci, et tout à l'heure nous a sorti la question suivante: «mais... bell et videotron, c'est pas la même chose?», d'un ton absolument bewildered.

c'est tout, c'est une anecdote de même, qui parlait pas d'harry potter. hier soir, je suis allée voir ratatouille, et c'était, comment dire, bon comme quelque chose de vraiment bon. la preuve, c'est qu'en sortant, j'ai dit: «c'était tellement bon, j'ai même pas pensé à harry potter une fois». c'est vraiment beau, et bon, et tout, et tout. et ça me perturbe vraiment d'updater assez souvent pour faire la critique d'un film dont j'ai parlé dans mon livejournal avant que tout le monde l'ait vu, six mois plus tard.

des fois, je me demande si c'est sain d'être comme moi et d'avoir des genres de, rages d'obsession. comme par exemple, dans les derniers, mettons, 6 mois. j'ai eu un méchant gros trip disney. gros trip comme dans payer 60$ pour un dvd hors-circulation et s'inscrire sur ultimatedisney.com et aller le voir religieusement. pis, ça ça a duré longtemps, je parlais disney et respirais disney. pis à madné, j'ai arrêté, mais j'suis pas comme, revenue à la normale. je me suis mise à triper sur jane austen. j'ai écouté pride and prejudice cinquante-six mille fois pis j'ai acheté quatre dvds de films d'elle, pis toutt. et là, c'est harry potter. comme c'est painfully obvious so i won't dwell on that.

je veux dire, pourquoi est-ce que j'ai pas de moments où est-ce que j'suis pas obsédée par rien? de moments tranquilles où je peux embrasser mon chum sans m'imaginer que je suis elizabeth bennett, mettons. pourquoi. suis-je anormale docteur.

voilà, c'était une introspection gratuite, POUR VOUS CHERS LECTEURS. (ouf, j'ai eu peur de faire tout un post sans caps-lock!)
myr_soleil: ((hp) ron/hermione)
je me suis remise à lire harry potter, comme tout facebook le sait (ou pas, si ça les intéresse pas) et quand je lis harry potter, il se passe un phénomène franchement étonnant. je me mets à penser en anglais. je veux dire, systématiquement. hier, j'étais dans l'autobus, et j'avais fini chamber of secrets, et je me suis mise à penser à faire un post sur ce fantastique livejournal, et tout sortait en anglais. mais je livejournale pas en anglais. juste en, comme, bilingue.

ce qui est plate, c'est que vraiment beaucoup de majorité de ma friendlist se tapent complètement d'harry potter. mais moi, j'aurais envie d'en parler pendant toute la vie, mais je sais pas, c'est pas super in sur la blogosphère, pis même les gens que je connais par harry potter en parlent pas, ou presque pas. CECI ME PERTURBE. alors que moi, je fais que lire harry potter, écouter harry potter, écrire harry potter et manger harry potter. ce soir, je vais voir ratatouille (le plus récent de pixar, pour les incultes) qui sort aujourd'hui même et je suis même pas SI EXCITÉE que ça parce que tout ce que je veux c'est voir harry potter. et lire harry potter. et mourir de tristesse quand harry potter ça va être fini. wahhh.

c'est ça. peut-être qu'avec ce post je suscite votre permission de parler d'harry potter pendant les prochains deux mois, et peut-être que non!!
myr_soleil: ((p&p) netherfield)
j'ai comme plein d'affaires à faire et assez peu que j'ai le goût de faire. à part peut-être manger de la crème glacée! maudit que c'est bon la crème glacée, surtout avec des gros chunks de pâte à biscuits dedans que ça fait mioum-mioum dans bouche!! (comme dirait mon chum. ou pas.) sauf que je suis trop paresseuse pour aller chercher la crème glacée dans le congélateur d'en bas (... même si je suis déjà en bas), remonter en haut la faire chauffer un ti-brin dans le micro-ondes pour enfin la bouffer. tellement d'étapes!! en plus que j'ai lavé le micro-ondes tantôt, pis là il sent le chiffon. blehhh.

pis là, maudit, les boss dans metroid font chier. (c'pas cool d'écrire ça, parce que y'a juste une personne qui va rire. mais j'essayais de dire que les boss dans mon jeu que je joue des fois - car je me suis acheté une ps2 messieurs (et mesdames aussi), je suis maintenant une gameuse! - bin, j'arrive pas à les tuer du premier coup, pis c'est dull de recommencer tout le temps. ouin, c'est ça que je voulais dire.) à part ça, à part ça, que dire? aujourd'hui j'ai reçu un beau gros bouquin de 800 pages qui s'appelle «programming ruby» avec un gros pickaxe dessus, ça a l'air d'une arme, en tout cas, c'pas mal intense. c'est la première fois que j'ai des vrais livres de programmation. j'me sens, comment dire, encore plus geek?

maudit, j'ai encore le goût de crème glacée. mais tsé, tantôt j'me suis brûlé la langue en goûtant mes pâtes, faike j'en profiterais même pas TANT que ça. mais oui quand même. comment est-ce qu'on fait pour goûter si nos pâtes sont assez cuites sans se brûler, mautadine?? j'en ai des problèmes. demain je vais voir pierre lapointe, et je suis toujours animée de l'envie puérile de l'appeller pipi lapointe. je sais vraiment pas pourquoi. c'est juvénile hein? et plein d'autres mots en ile de même, genre, nubil pis presqu'île.

à part ça, y'a des photos de dan radcliffe 18+ qui se promènent sur internet, et tsé, lui y'a même pas 18? moi oui, par contre, alors je peux les regarder, quoique c'est pas ce qu'il y a de plus intéressant au monde. mon chum est vraiment plus beau. le saviez-vous? j'pense même que mon chum c'est le gars le plus beau au monde!! avec john smith. j'pensais à ça l'autre jour, pis maudit que john smith c'est mon homme. ça doit être parce que j'ai des beaux cheveux de pocahontas, comme dit mon amie gentille. c'est le fun les amis gentils.

c'est ça. j'ai un cheveu qui est entré dans mon gilet et ça me chatouille depuis le début du post, faike je vais envoyer le tout et enfin enlever ce cheveu. cheers!
myr_soleil: (awww how cute)
je passe une fin de semaine productive, c'est très agréable. j'ai décidé de pas m'en faire si j'produisais pas du scolaire; c'pas comme si j'avais juste ça à faire, non plus. c'est comme dirait la bible de papa: y'a des trucs importants qui sont pas urgents, ou en tout cas, qui ont pas la même urgence que les trucs scolaires. bref, j'me sens au-dessus de mes affaires, c't'assez plaisant comme sentiment (même si ça fait peut-être pas des débuts de posts intéressants).

je sais pas trop quoi dire ici, c'est rapide comme on perd la main, je trouve! c'pas juste! ça fait juste une dix-douzaine de jours que j'ai pas écrit, après cinq ans de loyaux services, pis déjà j'sais pu quoi dire. complexe, la vie.

j'ai lâché nano. j'avais pas le temps. c'est un peu une drôle d'idée de partir ça au mois de novembre; oui novembre c'est plate mais c'est tellement squeezé entre le rush de mi-session et celui de fin de session qu'on a jamais le temps de rien faire. je vais peut-être me reprendre en juillet. à paris. ça doit écrire tellement mieux à paris, me semble que plein de livres finissent toujours par avoir été un peu écrits à paris, ou par avoir un laps de temps quelconque dans l'histoire là-bas. pis travailler, même si c'est du 9à5 ou que sais-je, ça reste moins épuisant qu'aller à l'école du 8à8 et d'avoir des devoirs en rentrant le soir.

j'imagine que personne comprend rien de pourquoi-je-parle-d'aller-travailler-à-paris, pis c'est peut-être aussi bien, parce que j'ai moins qu'un quart de chances d'y aller. mais bon, toujours est-il que voilà: il y a quatre stages rémunérés de neuf semaines qui sont offerts à paris (ou en tout cas, en france, c'est peut-être à lyon ou à grenoble) à de gentils étudiants de deuxième année d'intégration multimédia, comme moi, mettons. on est seize à être intéressés, et c'est même pas sûr qu'on puisse partir, mais irrationnellement je bâtis mon été dans ma tête autour de la prémisse que je vais y être. il faudrait, parce que tous mes amis (cinq d'entre eux, en fait) vont être en europe tout l'été, et ça serait pas mal plus excitant si je pouvais les accueillir chez moi à paris plutôt que de juste pouvoir leur envoyer des emails de mon sous-sol habituel.

en tout cas. harry potter et moi, c'est l'amour. la vie est belle, il reste 42 jours avant le nouvel an, et il s'en passe, des choses excitantes. et en guise de dernier mot: est-ce que quelqu'un a une recette de poulet aux pinottes à me suggérer?
myr_soleil: (farfar away)
dans mon rêve, y'avait dumbledore. il était vieux et squelettique et relativement petit, et il fallait qu'il parle à ma soeur et que personne entende alors ils s'étaient rendus invisibles et inaudibles dans la pièce. et il fallait que mes deux soeurs et moi on soit protégées, et dans mon intelligence, j'tombais amoureuse de mon protecteur. ça faisait changement.

il se passe des choses bizarres ces temps-ci. par exemple, y'a quelqu'un qui a taggé ma case avec un crayon permanent noir. en tant que tel, ça pourrait être chiant et pas bizarre, mais le tag consiste en une wannabe-imitation de la signature d'un de mes amis qui venait de m'écrire un charmant message sur post-it collé sur ladite case. c'est peut-être admirateur secret! ou un fou furieux, ou les deux à la fois. en tout cas. c't'assez désagréable, assez inusité et vaguement freakant!

hier j'ai reconduit ma soeur à l'aéroport (ma vraie soeur, pas une de celles de mon rêve), elle s'en allait à paris, de même, voir des amis, comme on irait à montréal. c'est dans des moments comme ça que je me dis que cibole qu'on est chanceux de pouvoir décider sur un presque-coup de tête de traverser l'océan. c'est la fin de semaine de l'action de grâce, y paraît? eh bien, je rends grâce à je-sais-pas-exactement-qui de nous permettre pareil luxe et pareilles expériences tripantes.

tard dans la nuit du vendredi d'avant la semaine de relâche (hier, dans le fond) une bande de multimédiens ont carrément envahi le forum de multimédia. et si vous voulez mon avis, c'est vraiment une preuve assez immanquable de geekisme. mais on s'assume. et en vrac, parce qu'apparement j'ai pas la tête à écrire des paragraphes:
  • je relis encore quelques adieux et c'est incroyable comme ça crie de vérité et comme ça fait mal en dedans.

  • j'aime un peu trop la school feature d'elji. participez, copains!

  • quand j'aurai fini de coller à mon mur les setlists qu'il me reste, j'aurai officiellement fait le tour de ma chambre avec.

  • ma montre est brisée, et ne pas avoir de montre, c'est vraiment très chiant.

  • j'écris n'importe comment ce matin, j'pense que j'vais arrêter. ;)
myr_soleil: (awww how cute)
y'a de l'eau sur mon plancher et c'est, ma foi, désagréable, surtout que j'ai la bonne vieille habitude d'y crisser plein de papiers qui ont maintenant tous un charmant feeling d'humidité quand on y touche. comme on dit, ça m'apprendra sti. & on est supposés partir dans genre trois minutes et demi pour charlevoix et ça me tente bin plus d'updater mon elji en y disant rien d'intéressant que de faire mes bagages, et ce, même si ça me prendrait probablement pas plus que quarante-cinq secondes (à moins que j'décide de prendre des heures à choisir comment m'habiller demain!).

c'pas pour me vanter, mais j'trouve que sur ma photo de carte étudiante de secondaire quatre, que j'ai retrouvé au milieu d'un fatras de papiers humides, j'suis passablement jolie. j'ai pas encore décidé si c'était une bonne chose ou pas, vusque je trouve pas que j'me ressemble particulièrement. et j'essaie d'encourager mon esprit à accepter la possibilité de commencer un autre livre après harry potter et c'est pas nécessairement facile, 'savez? j'aurais envie de le relire, mais j'sais pas, on dirait que j'suis pas prête peut-être! c'est bin mystérieux ma relation avec harry potter! d'ailleurs hugues il y comprend rien, pis des fois il me trouve un peu crackpot de triper comme ça.

parlant d'hugues, parce que soyons honnêtes c'est toujours de lui que j'ai envie de parler, il m'a à peu près invitée à un voyage foireux en gaspésie avec plein d'amis, et fichtre, ça me tente passablement. il m'a même offert de me payer le voyage quand j'ai dit que j'avais pas d'argent, ce à quoi j'ai répondu un «euh» plein de négation avant même qu'il finisse sa phrase (... qui finissait par «mais j'me doute que tu vas dire «euh»). mais l'argent, quand on est bourgeoise comme moi, ça peut toujours se matérialiser en le sortant d'un compte en banque trop fourni pour rien, ou alors en l'empruntant à mes gentils parents (.. juste quand j'allais finir de rembourser mes dettes, zut alors!). alors c'est un projet que je caresse avec joie et amour, vu que hugues et moi, on est souvent dans ces états-là, la joie et l'amour. souvent même tout le temps.

j'me dis qu'en écrivant des fois, j'vais retrouver comment écrire des posts intéressants!
myr_soleil: (la vie en rose)
and then, the book killed me!
myr_soleil: (faux buzz.)
hm. j'viens de rentrer dans le café internet et ma foi, la pluie se met à tomber de façon violente. comme j'ai un joli petit dix minutes de marche à faire pour rentrer chez moi (enfin, aussi chez moi que peut l'être un coin de provence où je dors sur le divan!) je pense squatter ici un peu plus que ne pourrait l'indiquer mon pas-de-nouveaux-messages.

- vous êtes canadienne?
- non, j'suis québécoise.
- ah oui, bien sûr. parce que, oui, oui, bien sûr.

genre de chose qui me fait marrer intérieurement vachement beaucoup. mais par politesse envers tous les souverainistes convaincus, surtout martin parce que dans cette catégorie de gens-là c'est mon préféré, je me contente de sourire à pleines dents.

sourire étant une chose que je fais souvent, d'ailleurs, parce que moi je vois des shows de tape-m'en quatre (qui sont cinq) presque tous les soirs, et vous, pas. et que je chante du créole, et même que demain je vais en chanter dans un théatre antique devant cinq mille personnes et la télé :$ (wow, un signe de dollar sur un clavier français.)

en revenant chez moi je vais avoir oublié comment taper et je vais être aussi handicapée qu'à mes débuts à paris. je le sais parce que quand je tape quelque chose dans le vide pour passer le temps, je tape en azerty. (cibole, le pluie vient de redoubler, c'est presque drôle.)

j'suis dirigée par un dude dominicain que j'adore. (dans le sens de "ayant habité en république dominicaine", pas dans le sens du religieux.) il nous a dit la première fille que j'ai embrassée.. c'était une alto. et j'ai adoré ça, parce que ça montrait que c'était vachement important pour lui qu'elle chante. moi un jour peut-être que quelqu'un va dire la première fille que j'ai embrassée c'était une soprano mais je penserais pas parce que les garçons qui n'ont jamais été embrassés deviennent de plus en plus rare à mesure que je grandis. et que les garçons dont j'ai été la première se fiche un peu de la voix que je chante. et surtout que c'est pas intéressant, une soprano, ça chante la mélodie sans oser sortir des crénaux écrits.

c'était en me faisant cete dernière réflexion, avant de traverser le pont qui mène ici, que je me suis mise à me dire que luna lovegood était certainement une soprano, sinon sopranino, et ginny une alto confirmée. c'est à ce moment-là que je me suis dit.. myr*, tu penses aux voix que chantent des personnages d'harry potter. ce qui m'a fait plus rigoler que hocher la tête, donc j'ai continué mes déductions en supposant qu'harry chantait vraiment très mal, et que mrs weasley était de toute évidence une contralto, ou même une ténor.

je dois être chez moi dans une demie-heure, quoique ça soit pas obligé. et j'ai acheté quatre heures d'internet de plus tantôt. et je trouve qu'on les mange bien rapidement, nos heures. et il pleut toujours plus: ça va remplir l'ouvèze, rivière qui habituellement n'est qu'un léger filet d'eau et qui pourtant a il y a dix ans de ça emporté le pont romain et tué trente-deux personnes. j'aurais voulu prendre une photo pré-orages pour vous montrer à quel point c'était surprenant qu'une telle rivière se révolte comme ça, mais même a posteriori, vous devriez trouver ça impressionant.

j'ai commencé dans ma tête hier soir des épîtres de (très peu) sainte mireille* à o (nom raccourci pour préserver.. les parties concernées), parce que j'suis accrochée comme ça, moi. il en lira probablement jamais rien, et moi je vais continuer à regarder le plafond en pleurant un peu avant de m'endormir quand je commets l'erreur de penser à lui.

la pluie enterre le bruit des cigales. si j'étais pas aussi fauchée, je vous rapporterais à tous des petites boîtes où le son des cigales a été enfermé pour notre bonheur personnel. et, tiens, ils ont fermé la porte, il reste que le son d'une pitchounette qui s'amuse avec son papa.

trêve de cela, j'm'en vais écrire aux genses qui rockent assez pour m'écrire aussi. et rentrer chez moi retomber amoureuse d'un certain vicomte (dont le coeur est déjà pris) et demain, profiter de ma dernière journée pour observer silencieusement une basse particulièrement agréable au regard, et à l'oreille.

Profile

myr_soleil: (Default)
myr_soleil

January 2012

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 28th, 2017 08:47 am
Powered by Dreamwidth Studios