myr_soleil: ((disney) pocahontas)
voici, avec du retard, le dernier épisode de "mireille en france wow full excitant". le retard est dû à un nombre de choses, ces choses ayant souvent pour nom dominic bellavance, house et euh, l'interweb? comme j'ai déjà dit, dans ma grande sagesse, ailleurs qu'ici: quand on part en voyage, c'est vraiment le fun, et quand on revient de voyage, c'est vraiment le fun, aussi. (en fait, c'est la sagesse populaire qui dit ça, je voulais juste vous impressioner.) on with the show!

donc, je vous ai laissés dans un café internet de millau, ville pas très excitante où nous ne sommes restés que le temps d'aller sur internet. (mes parents ont visité, y paraît, mais moi, j'ai mes priorités à la bonne place.) s'ensuivit une inattendue période d'un-hôtel-par-nuit, pour cause de, comme vous vous en rappellez, le bed and breakfast accessible seulement par une route casse-gueule, on va pas là. ce qu'on voulait faire, c'est se promener en voiture dans les gorges du tarn, parce que c'est bin beau, et on a donc dormi dans le coin (à rivière-sur-tarn et à le rozier, pour ceux que ça intéresse!). et, les gorges du tarn, bin c'est beau, faike j'ai pris des photos.

rocher phallique! beau ti-nuage
petit village qui commence par m mais j'ai oublié le reste
regarde pas phil! mes pieds dans le tarn
petite rivière papa et maman au point sublime


on a fait un petit tour à une place fort charmante qui s'appelle "séverac-le-château". évidemment, il est possible d'y faire des blagues fort drôles, genre "c'est vrâ qu'le château est beau par ici!". la ville médiévale est fort jolie, et le château assez bien conservé. DU PLAISIR.

le château
maman dans la cour du château l'adoubement!


ensuite, sur recommandations d'amis parentaux, on s'est dirigé vers le puy-en-velay, le 15 août. et ça, vous vous en rendez sûrement pas compte à la manière que je l'ai dit, mais c'est vraiment drôle! le 15 août, c'est le jour de l'assomption (aka la vierge marie monte au ciel retrouver sa gang). et le puy-en-velay, c'est une ville hyper-religieuse avec grosse dévotion à la vierge marie. ha! le centre-ville était complètement bloqué pour une procession de gens qui récitaient leur "je vous salue marie" à qui mieux-mieux. bref. moi, je vous l'avoue, le puy, c'était pas trop mon gros trip, alors j'ai fait du lobbying pour qu'on parte à lyon plus tôt. j'ai réussi. yessir! j'ai quand même pris, euh, une photo du puy.

le puy-en-vellay


à lyon, on restait au centre-ville! ça c'est fort surprenant parce que ma mère a tendance à choisir des charmants établissements qui font semblant d'être à 15 minutes du centre-ville mais qui sont évidemment de fieffés menteurs. mais là on était right downtown! dans un vrai hôtel avec une femme de chambre pis toutt! pis l'internet gratuit dans le lobby! pis même du bacon au déjeuner. incroyable.

on s'est promenés pas mal dans lyon, on a fait le tour du vieux-lyon et visité la cathédrale st-jean (je venais de lire l'évangile selon pilate, ça fittait full!). on a visité le musée des beaux-arts (un peu décevant, même si les beaux-arts, c'est beau). j'ai dévalisé la fnac! enfin! party!

mes parents devant la saône rosace à l'église st-jean
miniature d'une poissonnerie
chaise la belle fnac! fontaine des quatre fleuves
la fresque des lyonnais saint-exupéry et le petit prince


faike, c'est ça. le samedi, on est partis. j'avais hâte d'arriver. la soeur de dom m'a dit qu'il a fait des sudokus toute la journée sans pouvoir se concentrer en m'attendant (so cute! - mais lui nie l'affaire effrontément). et pis, en revenant, j'avais pas le goût de faire d'autre chose que me coller et écouter house, faike ma valise est pas encore défaite, pis ce blogue final est un peu poche, vous m'excuserez. ;)

~~~~

retour au programme habituel bientôt. comme dans, je peux déjà vous en donner un aperçu. depuis que je suis revenue, j'ai décidé de pu avoir honte de mes goûts musicaux inhabituels (le problème avec last.fm, c'est que même si on écoute de la musique honteuse en cachette, tout le monde le sait, à moins de perdre son temps à disabler le scrobbling momentanément.) j'écoute donc lara fabian, starmania pis la légende de jimmy. ha! je suis une maudite malade. anecdote impertinente #75674533. et aussi, répondre au téléphone en disant «euh, non, désolée, il est en afrique», c'est drôle.
myr_soleil: ((almost famous) pictures)
bonjour les amis! depuis les quelques jours qui séparent mon dernier post et celui-ci se sont passés PLEIN D'AFFAIRES. ce qui fait que je vais squatter le cybercafé de millau pendant quelques temps, en plus qu'on a des affaires d'hôtel à régler qui occupent bien la maternelle, mais détails sur cela plus tard! dans cet épisode: vaison "the end", clapiers, montpellier, aigues mortes, sète et millau "the beginning".

adieu mes cheveux lire au soleil
finir les réserves


les derniers jours à vaison ont été passablement occupés avec la fin des choralies - chaque atelier donnait un concert donc tous nos huit chanteurs se promenaient d'un bord pis de l'autre pour les répétitions générales et les concerts. on a par contre trouvé le temps de rouvrir le salon de coiffure "chez émilie" et de laisser un bon deux pouces de mes beaux cheveux de pocahontas (dixit marie-ève) en sol français. la dernière journée dans notre maison, post-choralies, fut plus tranquille et j'ai pu lire le pas très excellent la folie folcarquier au bord de la piscine - et le lendemain on s'est efforcés de finir les mille millions de popsicles qu'on avait avant de partir vers montpellier.

les trois grâces
sosies la licorne le peyrou


montpellier, là, c'est vraiment une ville très jolie. (on restait pas à montpellier, on restait à clapiers. mais, y'a vraiment pas grand-chose à dire sur clapiers à part que c'est un brin loin de montpellier, et que y'a pas d'eau la moitié du temps à l'hôtel!) le centre est piétonnier depuis les fêtes du millénaire de la ville (!) et ça fait vraiment du bien, de pas avoir toujours d'auto ou de mobylettes partout. on s'est promenés joyeusement dans le centre, on a soupé dans st-roch (bin ouiiii comme à québec) et, c'est ça, on était juste généralement bien, c'était une fort agréable après-midi.

le lendemain, donc deuxième journée autour de montpellier, on a décidé d'aller faire un tour aux environs. on est allés d'abord à aigues mortes, une ville fortifiée où on s'est promenés sur les remparts. on a visité la tour constance qui était une prison pour huguenotes pendant les guerres de religion et l'église où saint louis est allé se faire encourager avant de partir en croisade.

les remparts d'aigues mortes repérage
la tour constance le dedans de la tour constance le trou dans les remparts


et, êtes-vous prêts, la prochaine étape du voyage est notre plus grande déception à tous. si vous êtes amateurs de chanson française, ou juste de bonne musique parce que ça en est vraiment de la très bonne, vous connaissez peut-être la supplique pour être enterré sur la plage de sète de monsieur brassens. alors, nous, étant dans les environs, on s'est dit mais allons voir cet endroit merveilleux! et c'est ainsi que toute la veille on fredonnait désordonnément (oui) des passages de ladite supplique.

et là, comment dire, sète, c'est laid. mais vraiment, vraiment très très laid. on s'est même dit "seigneur, sète, c'est-tu lette!" et même la tombe de georges, déférence gardée, est finalement assez plain. heureusement, elle est ornée du pin parasol approprié. on a quand même pu planter pieds et crocs dans la méditerranée.

la plage de sète

les pieds dans la mer mé la tombe de georges


on est retournés souper à montpellier, dans le quartier moderne, antigone, qui est vraiment une merveille d'architecture. c'était le dernier souper de françois et isabelle, bouhouhou! il y avait là comme un clin d'oeil mon morceau préféré du louvre.

la victoire de jour la victoire de nuit
le souper à l'arlequin les lumières dans l'eau


et aujourd'hui, on est à millau, où il y a un viaduc plus haut que la tour eiffel. et là, on a failli mourir de peur pour grimper à l'hôtel qu'on a pas atteint et on est pas très sûrs d'où est-ce qu'on va coucher parce que maman et moi on veut pas retourner dans cette montagne dangereuse-là. et, en plus, pour faire typique, c'est le mondial de pétanque à millau! tous les hôtels sont pleins! héhé. à suivre!!

le viaduc
maman tient le viaduc
myr_soleil: (colors to fly)
j'ai malheureusement pogné le clavier le pire dans tout ce tas d'azerty et je dois fesser dessus avec ardeur pour écrire - trop de pastis entre les touches gageons... je m'excuse si fautes il y a!

jolie vitrine l'ouvèze
une jolie vitrine & l'ouvèze. le croiriez-vous, cette rivière a déjà débordé en emportant le pont moderne (mais pas le pont romain!)


l'autre jour, papa et moi, n'écoutant que notre courage (plus que notre curiosité, parce qu'on était déjà allés), avons grimpé la ville médiévale pour arriver au château qui surplombe vaison. c'est pas très-trop loin, et en fin d'après-midi, c'est une ballade fort agréable.

le beffroi de la haute-ville 1 rue de l'horloge
la vue, et moi la château
papa et le château


et, c'est pas mal ça. on est très occupés avec les choralies et donc c'est la routine, qui se blogue pas très bien ;)

spaghetti en famille
myr_soleil: (the swing)
comme nous sommes plutôt sédentaires depuis le début des choralies (et pour cause: pratique le matin de 9h à 12h et ensuite concerts possibles à 14h30, 16h30 et 20h30) je vous présente drètte maintenant un chapitre intitulé "la vie à vaison" accompagné de photos de voyage atypiques! comme notre appart! j'ai pris notre appart en photo, parce qu'il est vraiment cool. il est grand, pis beau, pis super fourni (on a une laveuse ET un lave-vaisselle, wapatow) et situé dans un espèce de domaine avec plein d'oliviers et de lauriers roses et de cigales et de tranquilité, à côté du théatre romain. je vous le présente donc en grande primeur:

la belle piscine le balcon d'en arrière
la piscine & la cour arrière qui donne sur la piscine

le salon la cuisine (croche, ça fait funky)
le salon & la cuisine où tout est "taille européenne" (très petit!)

la chambre, pré-trois le balcon d'en avant
ma chambre, avant qu'on soit trois & le balcon d'en avant, où on mange.


fascinant n'est-ce pas!

maintant, les choralies. les choralies, c'est vraiment excitant pour les gens qui aiment chanter, comme mettons, ma mère. je parlais de notre journée typique plus haut, ça vous donne une idée. ce qui est le plus chouette, ce sont les concerts du soir: ils se passent dans un théatre antique romain. c'est évidemment pas ultra-confort pour les fesses, mais c'est un feeling assez intense d'assister à un spectacle à l'endroit où les gens voient des spectacles depuis 2000 ans, plus ou moins. et avant chaque concert, il y a une demie-heure de "chant commun", c'est-à-dire que tout le théatre, rempli de choristes, chante en même temps. c'est assez impressionant et fort amusant.

les amis dans le théatre les basses dansent
françois, isabelle et émilie au théatre & les basses dans mon atelier

la vague au théatre carmen
la vague au théatre & le spectacle d'hier c'était carmen

chant commun
chant commun!


et je vous laisse sur quelques photos de "la vie à huit à vaison".

françois cuisine tout nu confiture de bisous
dans la deuxième photo, maman tient un pot de confiture de bisous!

françois dort dans le salon miam de la gelatto
françois dort dans le salon! & la gelato

salon de coiffure chez émilie
émilie, dans une autre vie, sera coiffeuse!


je serai peut-être tranquille en blogs pendant la prochaine semaine, puisqu'on reste ici jusqu'à samedi. mais peut-être pas! y'a plein de choses fascinantes à vaison ;)
myr_soleil: (provence)
hier matin, frérot et moi, n'écoutant que notre courage, sommes partis seuls à l'assault des routes françaises pour aller cueillir au vol (euh, au train, plutôt) soeurette et émilie. on a vraiment fait ça comme des champions, d'ailleurs, en se laissant presque pas distraire au passage par les pancartes vers jonquières.

françois conduit en chantant super team de conducteurs


une fois rendus à avignon, on se promène un peu autour d'avignon, où le principal attrait est le palais des papes qui est en fait un peu décrépit et où on est pas rentrés (on sonne blasés, mais on était un peu pressés!). ah oui, y'a un autre truc à voir aussi, je me rappelle pu quoi... (françois à un boutiquier: "pardon, on a entendu dire qu'il y avait un pont, ici...") mais, on est pas allés danser dessus, parce que ça coûtait 4€. comme y'a rien à voir, c'était cher! et évidemment comme partout en france manger prend une éternité et on a donc pas fait grand-chose d'autre, sauf mon premier saut à la fnac, où j'ai acheté un album de debout sur le zinc, wahou!

françois arabesque à avignon le pont d'avignon
le palais des papes et moi salade mireille
(le menu sur la dernière photo offre une "salade mireille"!)


ensuite, on est allés chiller à la gare tgv aérodynamique pour attendre les demoiselles. nous étions fort heureux de les retrouver, ça fait encore plus de possibilités de monde à prendre en photo. on est donc retournés à avignon, pour l'importante activité qui est prendre une bière (ou un fanta pour les enfants comme moi).

yé les filles! une bière devant le palais
les filles et la vue ... vieux village
on y danse tous en rond


et, c'est cela. hier les choralies ont été inaugurationnées, mais ceci est pour un autre post, car je dois rentrer souper avant le concert! je vous laisse avec des images de ma nouvelle brosse à dents avec gratte-langue et de la chambre des filles (ouuuh).

gratte-langue la chambre des filles
myr_soleil: (colors to fly)
hello à tous mes fans en délire qui s'apprêtent à recevoir une belle assiette de nouvelles et de photos et de patentes du genre.

feuilles bin artistiques


nous sommes toujours à vaison-la-romaine, mais les choralies ne commencent pas avant jeudi alors on se promène dans les environs et on prend ça relax dans notre super appart (d'ailleurs, dans les épisodes à venir: "safari-photo chez nous"). hier nous sommes allés nous promener autour du mont ventoux (le plus haut mont de la provence) dans plein de villages sympathiques où il y avait une jolie vue. entre autres notre village préféré, "crillon le brave"! prononcez don ça, pour le fun.

le marché de bédoin la vue de bédoin
laurier rose papa crie "le brave"
bédoin le château de vaison en arrivant


ensuite, hier soir, on a attendu trois trains différents à orange (orange, c'est vraiment pas une belle place) et le dernier a enfin amené à nous notre françois favori. (dans les prochains épisodes: "comment vivre à six dans un appart pour quatre" - ma soeur et son amie émilie arrivent demain).

fromages sorbets
crème brûlée gâteau au chocolat


et, aujourd'hui, c'est la fête de plein de gens (dont mon cher harry) mais surtout de ma grand-maman. on l'a fêtée en mangeant (photos ci-haut!) à la bartavelle, resto qui (comme les littéraires auront deviné) fait très marcel pagnol. d'ailleurs, j'ai hâte de commencer à le lire, lui. j'aime outlander, mais ça a juste tellement pas rapport ;)

je l'aime, je le vaccine les spouiches rafraichissants


et, c'est pas mal ça. demain on va à avignon, frérot et moi, chercher les filles et regarder la ville. ça va sans doute être une belle journée. en attendant je suis un peu homesick aujourd'hui, je m'ennuie de chéri et des copains et de house (bin quoi). mais! vivre ici n'est évidemment pas sans plaisir et je vais de ce pas rejoindre mon papa dans la piscine ;)
myr_soleil: (provence)
ha! bonjour! je viens envahir votre friends list (ou votre lecteur rss, c'est selon) avec mes fascinantes nouvelles. le café internet où je suis abonnée pour les deux prochaines semaines est fourni d'une prise usb, ce qui m'a permis de transférer des photos et de vous les faire subir.

notre voyage est un peu original, parce qu'on vient souvent dans ce coin-ci à cause des choralies. donc on visite des choses que l'average joe tourist visite pas nécessairement! après un voyage sans encombre, on atterrit à lyon où on prend possession de notre renaut et on se dirige vers ampuis (vous voyez, déjà un grand hit du répertoire touristique). notre première visite est à vienne, pas en autriche, vienne en france. (en anglais, c'est pas vienna, c'est la seule façon de les différencier :P)

cathédrale de vienne jésus de vienne
papa est musicien


mes parents m'y ont acheté jean de florette, yé! ensuite, en soirée, on va se promener à condrieux. il faut dire là qu'ampuis et les environs, c'est comme le paradis des amateurs de vin, y'a plein de vignes partout; ils y font du côte-rôtie pour les connaisseurs. à condrieux, c'est un autre haut-lieu vinicole, et ils ont une belle vieille presse à raisins.

le vin papa mange


ensuite, on est crevés, et hop au dodo. le lendemain, on va se promener dans les montagnes, au col de l'oeillon (ou l'oeillet, j'suis pu sûre!). y'a plein de minis-routes en serpent au bord du précipice et je capote, mais mon papa est un bon conducteur et il a une bonne navigatrice (ma maman ou moi). d'ailleurs c'est super divertissant les cartes d'ici, les villages ont des noms géniaux, genre "st-julien-molin-molette" et "la roche st-secret".

mes pieds au parc du pilat les fleurs du col de l'oeillon
on mange moules
ménage à trois, foie gras, orange et chocolat cochon ensoleillé
la bouffe est géniale.


hier c'était le trajet vers vaison-la-romaine (les photos sont de notre dîner à bourdeaux), où on a un génial appartement au milieu des vignes, des oliviers, des cigales et des choses plus triviales comme la PISCINE. on est bien. il fait chaud et beau. c'est vraiment cool d'être en famille (mes parents, ma grand-mère et ma tante, mon frère et ma soeur s'en viennent).

minou dort au resto une fleur à bourdeaux


alors c'est ça, je vais sans doute vous revenir pour vous jaser de mes aventures en choralies-land ;)

Profile

myr_soleil: (Default)
myr_soleil

January 2012

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 23rd, 2017 09:44 pm
Powered by Dreamwidth Studios