myr_soleil: ((house) she says hi!)
Hey! Savez-vous de quoi j'aurais pu parler, la journée qu'il fallait que je parle de site web, si j'y avais pensé? Le blogue The Art of the Title Sequence. Comme toute personne qui va au cinéma / écoute un DVD avec moi le sait, je suis complètement obsédée par les génériques et je reste toujours pour les écouter jusqu'à la fin. Même quand on écoute six épisodes de 22 minutes en ligne (au moins, le thème de How I Met Your Mother est agréable). D'ailleurs, samedi, j'ai été voir Toy Story 1 & 2 en 3D avec meilleure-copine, et à cause du maudit générique, on a manqué l'autobus de deux minutes (et le prochain était DEUX HEURES plus tard, merci Réseau de transport de la capitale). Bref, qu'est-ce que je disais? Oui, ce blogue est vraiment awesome. Des fois ils font juste montrer un beau générique, ce qui est toujours excitant, mais des fois ils interviewent le créateur du générique, et c'est encore PLUS excitant. Aujourd'hui ils ont parlé du générique de Bored to Death, que je connais pas, mais que j'ai le goût d'écouter juste à cause du générique. Allez l'écouter, je vais vous attendre.


Sauf que je l'écouterai pas parce que j'écoute déjà vraiment trop de TV et que je dois abandonner des émissions même si ça me fait de la peine. Première à tomber: Parks and Recreation. C'est agréable, mais je suis déjà tannée du Office normal, j'ai pas besoin d'en écouter un deuxième. J'ai recommencé House à cause de leur excellent premier épisode de la saison six, même si j'avais pas terminé la saison cinq, mais ça sera sûrement le prochain que je dompe, dès que le spoiler super nul que j'ai entendu va arriver. (J'ai abandonné l'idée d'écouter Heroes avant même que la saison commence, haha.) Après, c'est dur de choisir. Quoique ça a l'air que Dollhouse va être arrêté d'ici une couple de semaines, alors je vais être FORCÉE d'arrêter d'écouter ce show awesome, à moins chers amis que vous alliez tous vous acheter une copie de la saison un. Pour me faire plaisir?
myr_soleil: ((himym) are the two even related?)
mais pour vrai, ce que je voulais vraiment parler de, c'est la rentrée de la tv. (et j'pouvais pas faire une phrase de même dans mon post sur la grammaire, tsé.) j'ai plein d'opinions sensées, vous allez voir.

how i met your mother omg! squeeeeeeeeeeee! (BLAGUE.) sérieusement, j'ai jamais, de ma vie entière, écouté un show qui était aussi bon que himym. (pis si vous dites: "mais, buffy?!" je vais me boucher les oreilles en chantant lalalaaa bien fort.) j'étais un peu inquiète, pour cause de trop de fanfiction, de voir comment ils allaient dealer avec le barney/robinisme, parce que je veux pas perdre mon barney des autres saisons. mais smitten!barney était juste encore plus awesome. (awesome times awesome. AWESOME SQUARED.) j'ai réécouté l'appel à robin quinze fois (afatna..!!). et, on est-tu lundi, là? et, sérieusement, où est le fandom d'himym? j'trouve comme pas de places où en discuter. et il s'écrit une fanfic par semaine, et CE N'EST PAS SUFFISANT.

house en comparaison, wow, house, c'est vraiment pas bon. je maintenais ma confiance au travers de la bizarre saison 4 en me disant qu'il fallait bien shake upper les choses un peu, mais, c'est juste pas mieux. les problèmes de couple d'house et wilson, ça fait trois fois qu'on les voit. un peu d'originalité, come on. sinon, J'ARRÊTE D'ÉCOUTER. (je sors les grosses menaces, vous pouvez constater.)

lost in austen pourquoi déjà le dernier épisode ce soir?! :( j'ai tellement de plézir à écouter ça. j'aime que ceux qui font le show savent qu'on connaît pride&prejudice sur le bout de nos doigts et sentent pas le besoin de dire "wow, ça se passe tellement pas comme ça dans le livre!" chaque deux minutes. et, tellement d'innovations! wickham pas si evil! caroline lesbienne! je suis tellement mêlée que je sais même pu comment je veux que ça finisse. (tant que jane est pu avec collins, seigneur.)

c'est ça. désolée pour ceux que ça intéressait pas du tout ;)
myr_soleil: ((disney) hand you flowers)
excusez mon incroyablement longue absence! elle fût motivée (comme au secondaire), comme vous vous en doutez sans doute, par un tourbillon de divers engagements sociaux et d'éloignement général de cette bête maléfique qu'est l'internet. je n'ai que bien peu de temps à vous consacrer ce matin, mais j'ai fait ceci en avance et je peux donc vous le présenter en grande primeur, yessir:
2007. )
myr_soleil: (snowmen)
je suis fatiguée. à cause d'un mélange de fin de session et de sleep schedule détraquée. la fin de session, c'est vraiment pas agréable, bizarrement je pensais que ça serait moins pire. c'est encore moins le fun qu'au cégep, où déjà c'était pas super.

au moins, il y a la neige et mes nouvelles bottes et meilleure-copine-sur-msn et house/wilson et regina spektor. possiblement que regina spektor est la chose la plus merveilleuse du monde. j'écoute begin to hope en boucle, en chantant-dansant dans ma tête, et des fois à l'extérieur de ma tête. j'ai l'impression de sautiller musicalement entre son piano et sa voix aigüe et ses on the radio-o-o!, c'est agréable. ce matin j'ai dormi en écoutant samson en boucle. je m'amuse à aimer deux moitiés différentes de l'album selon que je marche au soleil ou que je paresse au sous-sol. j'aime aimer des choses.

bientôt, quand même, dans onze dodos, ça va être les vacances. j'essaie de pas trop planifier ce que je vais faire, parce que j'hésite entre faire plein d'affaires excitantes et simplement avoir la possibilité d'en faire tout en choisissant consciemment de rester couchée. mais quand même. lire (près du feu) anna karénine. s'emmitoufler sous les couvertes avec meilleure-copine devant la télé avec plein de films excitants. aller en beauce avec copain-écrivain, là où le blanc est encore plus blanc. faire du ménage (ça brise le romantisme un peu, hein). j'ai hâte.

this is how it works
you're young until you're not
you love until you don't
you try until you can't
you laugh until you cry
you cry until you laugh
and everyone must breathe
until their dying breath
myr_soleil: ((disney) pocahontas)
je suis doomed, car mon examen #2 est dans quatre heures, et je comprends vraiment pas le concept de densité de probabilité d'une variable aléatoire continue. ahh, ça fait du bien d'en parler. pour décompresser, je vous présente, en grande primeur suite à vos attentes insoutenables: NEW BED ADVENTURE, la fin.

retournons dans le temps et imaginons qu'on est vendredi. devant nous s'étend une longue fin de semaine d'étude, mais! tout d'abord! une charmante soirée de montage de lit est planifiée avec nos personnes préférées sur la terre. c'est bizarre parler de soi à la première personne du pluriel. bref. j'ai attendu les livreurs toute la journée, attendre les livreurs c'est plate. au moins, j'avais des méthodes quantitatives pour me divertir efficacement.

je m'emmerde à étudier en attendant les livreurs ze livreurs
ze boîtes ze matelas


ils sont finalement arrivés, vers 4h50 alors que j'attendais les amis monteurs vers 5h, quel timing. ils m'ont laissé mes belles affaires en bas car ils sont gentils. ils m'ont aussi laissé un coupon pour un boisson gazeuse gratuite chez subway, par terre! j'sais pas s'ils ont fait exprès. bref. les amis sont arrivés, et on s'est mis au travailon a écouté the office. par contre, entre le cuisinage de poulet aux pinottes et le mangeage de poulet aux pinottes, on a trouvé le temps de mettre ensemble la belle base.

prêts à carpenter gab est manuelle, dom réfléchit
base finie! je tiens les grilles


dom est conséquent dans sa fonction de "faiseurs de faces inusitées sur les photos" pour la soirée. gab et moi sortons nos gros bras pendant que dom regarde le plan, car nous sommes des femmes libérées, même si tu sais, c'est pas si facile. je tiens à dire qu'on a baptisé le petit tournevis bâtard qui vient avec tout bon meuble-à-monter "steve mcqueen". oui. si vous trouvez pourquoi, chapeau.

finalement, les amis gentils m'ont aidé à faire mon lit, genre à mettre les draps et tout. faire un lit à trois, ça va vraiment plus vite que tout seul. puis, nous nous sommes pratiqués à dormir, dom et moi, pendant que gab savait pas quoi faire d'elle-même et nous prenait donc en photo.

presque fini! beau dodo


voilà! c'est la fin d'une grande aventure qui m'a laissé plus forte et grandie. surtout mon lit, grandi.
myr_soleil: ((house) i stacked them!)
comme j'ai un livejournal, et que je suis par conséquent une blogueuse, tout évènement devient une chose fascinante qu'il faut absolument partager avec le monde. et donc, voici, en grandes pompes et primeurs, le SECOND CHAPITRE de mon aventure de nouveau lit!!exclamation point!

oui. le second chapitre, parce que j'en ai parlé y'a pas longtemps, en vous montrant des photos du nouveau lit. mais comme je suis motivée, je documente en photos, pour vous public en délire qui aimez tant voir des photos de mes meubles, n'essayez pas de vous cacher!!

donc. tout d'abord, une fois l'achat du lit fait et les arrangements avec les livreurs arrangés (ils viennent vendredi), il fallût dire adieu à mon vieux lit simple (encore, comme dirait foreman, "they still make single beds?". je dis "encore", parce que je l'ai cité y'a pas longtemps. OUI.) et idéalement lui dire adieu avant jeudi matin tôt, pour que la femme de ménage (réfrénez tous vos commentaires de tu-viens-don-bin-de-sillery ici s'il vous plaît, on l'engageait même quand on habitait à STE-FOY) puisse ménager en dessous de mon lit. parce que, c'est vraiment dégueulasse. j'habite dans le sous-sol et y'a des bibittes et de l'humidité (euh, mais on est bien, quand même, là). bref!! j'ai aujourd'hui vidé mes tiroirs qui étaient atrocement pleins de cochonneries et tassé le lit de d'là.

tiroirs & cochonneries dans les tiroirs mon dégueulasse plancher de chambre


la photo ne rend pas justice à la déguelasserie. c'est, comme on dit, vraiment dégueulasse. le mur est jaune, un peu. et le plancher colle. pourquoi il colle? y'a-tu une loi de la physique qui fait ça? genre, lit simple + sous-sol = colle? BREF. j'ai recruté mon homme fort, et on a déménagé mon lit dans la pièce d'à côté, soit, la salle de tv.

dom est un fort déménageur je dors la face dans les dvds


et donc, cette nuit, je dors, la face dans les dvds. excitant!! mes bas instincts matérialistes se réveillent.

la suite, bientôt. j'vous dirais bin des punchs de ce que sont les plans à venir, mais ça serait comme des SPOILERS dans ma magnifique saga.
myr_soleil: ((p&p) netherfield)
l'internet est mort. et je dis pas ça parce qu'il a été brisé mardi par tous les house/wilson shippers de la terre. je dis ça comme un constat général qui me poursuit, me hante et me déplaît. plus personne n'update son livejournal (sauf [livejournal.com profile] dafn et [livejournal.com profile] _s4r4_, on les remercie) et mon google reader est VIDE. où êtes-vous, genses? que se passe-t-il de si intéressant dans vos vies que vous n'avez même pas le temps de venir bloguer dessus? parce qu'il ne se passe a-rien de bin tripant dans ma personnelle vie et je demande à être divertie.

il se passe quand même une affaire pas pire excitante dans ma vie. j'ai acheté un liiiit! un lit double, comme les grandes personnes. parce que mon chum, bin, quand il dort ici, dans mon petit lit simple, il trouve que c'est serré. moi, ça me dérange pas, parce que j'aime coller mon chum (parce qu'il est beau et doux et chaud et autres adjectifs positifs), mais lui ça le dérange, sûrement parce qu'il dort du relatif "mauvais côté" du lit. avec le mauvais oreiller. car je suis cruelle. bref. voici mon nouveau lit. il est plus beau en vrai.

tête de nouveau lit


c'est tout. écrivez-moi des belles histoires, genses.
myr_soleil: ((house) not amused)
il m'arrive souvent, dans ma douce vie d'adulescente, d'avoir des passes de fangirlisme, comme vous en êtes témoins malgré vous dans votre lecture de ce fascinant condensé des mes aventures. et maintenant je suis rendue un fangirl d'un objet!! qui l'eût cru!! cet objet est: mon macbook. mon macbook est doux, beau, et blanc. et léger. et portable. et sexy. et d'autres compliments de même.

je l'aime pour plein de grandes choses, mais aussi pour plein de petites choses. ces petites choses incluent, sans être limitées à:

  • découvrir des nouveaux raccourcis excitants. genre, pomme-m. pomme-m n'est pas une essentielleté de la vie mais je l'aime.

  • avoir des widgets inutiles comme un simili-tamagotshi que je dois aimer et prendre soin de. mais surtout avec des widgets merveilleux comme le harry potter quote conjurer, qui chaque jour, chaque merveilleux jour, me donne un splendide dessin d'un personnage d'harry potter accompagné d'une citation. because you need your daily dose of harry.

  • squeezer ma mighty mouse. c'est con hein, mais j'aime vraiment le piton de squeeze, j'pensais jamais l'utiliser et pourtant je squeeze squeeze squeeze constamment.

  • scrobbler mes tounes écoutées sur mon ipod parce que le last.fm player est de toute évidence conçu pour mac.

  • avoir accès avec juste mon clavier à plein de caractères weirds, comme æߪƒ©˙∆˚µ∫√.

  • la petite pomme en arrière qui s'allume. how cute!

  • attendre leopard pour d'autres raisons stupides, comme le nouveau dock qui est si tridimensionnel.

voilà. des millions d'utilisateurs ont découvert ces charmants faits avant moi. pendant que des millions d'autres savent, comme moi je le découvre, qu'un ordinateur portable, c'est vraiment plézant. quand je l'apporte à l'école, je peux bloguer pendant que mon prof n'est pas particulièrement intéressant. et, le bout le plus geek de ce post: mon ordi, c'est un brin comme ma maison. avec mes photos mes films ma musique mon web 2.0. quand je l'apporte à quelque part, je me sens chez moi.

j'ai pensé à deux phrases pour finir ce post, alors les voici toutes deux:

  1. maintenant, vous avez tout le matériel nécessaire pour me faire enfermer.

  2. ça me prendrait un icône de geek pour orner ce post, mais j'en ai pas, alors en attendant je vous offre robert sean leonard car il est agréable de le regarder.

merci bonsoir!
myr_soleil: ((hp) random patronus)
pendant que j'attends mon amoureux, qui va enfin venir me réclamer après ces interminables journées loin au nord, je me suis dit que je pourrais updater mon blogue plutôt que de me préparer à partir, ou quelque chose d'intelligent du genre. il va m'emmener sur son cheval volant vers un monde merveilleux où se trouvent plein de gens qui sont encore en train de regarder la saison un de house et j'aurai ainsi une chance de revoir three stories, chose qui m'intéresse fortement.

je me suis rendue compte que je m'ennuyais bin plus de mon chum quand il pleuvait. c'est vraiment une réalisation étrange. EST-CE GRAVE, DOCTEUR?

haha je suis vraiment bloquée dans mon post, j'ai aucune idée quoi dire. mon livejournal est vraiment pas intéressant récemment. je fais juste aller à l'école, pis quoi de plus plate que de lire des posts qui parlent d'école, sérieusement. je ne sais plus comment vous entertainer, public. j'vous donne même la permission d'écouter loft story pour vous désennuyer (mais pas les vidéos douteux de véronika et bob, c'est mauvais pour vos yeux!).
myr_soleil: ((p&p) elizabeth)
j'ai possiblement un problème de procrastination, possiblement pas. c'est juste qu'il y a tellement de choses plus intéressantes à faire que des devoirs. ces choses incluent, mais ne sont pas limitées à: trouver des nouveaux icônes. lire de la fanfiction d'harry potter, comme dans le temps (du mois de juillet). faire la sieste la tête sur ma maman. écouter house avec copain & meilleurs copains de copain. écouter un film avec cousin-nouvellement-québécois qui est systématiquement enthousiaste. aller voir vincent avec meilleure copine et caroline (le e, c'est pour la rime). écouter tout le contenu de son itunes en ordre alphabétique. s'émerveiller devant la beauté de verses. etc. etc.

c'est tout.
myr_soleil: ((house) she says hi!)
j'ai rien de spécifique à dire mais j'ai vraiment envie de show-offer un de mes nouveaux icônes de house faike je trouverai bin quelque chose! ha! commençons drèt là: j'aimerais ça comprendre comment ça se fait que je suis vraiment incapable de me coucher tôt, dans la vie. à madné, un gars fou m'a sorti que j'étais un "oiseau de nuit", mais c'est pas vrai tsé, j'aime le soleil pis les p'tits oiseaux pis de façon générale être levée. c'est pas non plus que j'aime pas dormir. comment se fait-il que dans notre monde évolué on ait pas encore trouvé une solution pour rendre le coucher plus attrayant et le lever moins désagréable? hein? HEIN? vous le savez pas hein! moi non plus!

j'ai toujours pas fini mon livre que j'me plaignais de dans l'autre post de l'autre jour. C'EST PLATE. j'aimerais ça que je commence le livre (j'suis rendue au tiers, c'est vraiment poche), que je tourne la page, pis WHOOOSH hello last page!! je sais que les gens normaux, et ceux qui ne jurent que par daniel pennac, vont me dire: change de livre! tu as plein de sexys livres de jane austen qui te dévorent l'intérieur de pas les lire. mais je leur répondrai: ha! non! je préfère souffrir! avec mon intelligence habituelle. (j'aime écrire du dialogue incompréhensible, pas de guillemets ni de "dit-elle"!!)

bon, je vais me coucher. oui. j'suis sûre que l'internet aime ça quand je l'informe de ma vie. je pourrais même préciser. je m'en vais me mettre en pyjama (j'aurais pu dire "me déshabiller" mais mon livejournal est rated g!), me brosser les dents, me passer la soie dentaire (pourquoi on a pas de verbe floss nous, c'est vraiment pas juste & aussi je me passe la soie dentaire depuis que j'ai dit au dentiste que je le ferais, sti, je suis cool), fermer mon beau mac et avoir de la peine parce qu'il est encore plus beau ouvert même si beau fermé, et me glisser dans mes couvârtes roses de mon lit simple ("they still make single beds?" -foreman, coudon, j'arrête pas de citer foreman, je l'aime même pas) et FERMER LES YEUX et dormir. BOING.

fin du paragraphe de l'inintéressance OF DOOM.
myr_soleil: ((potc) kiss)
j'ai abandonné un cours, hier. j'ai l'impression d'avoir plus de place pour respirer, aujourd'hui. c'est une genre de prévision cohérente avec l'automne houleux qui s'annonce, pis c'était pas un cours excitant, pis je suis encore à temps plein de toute façon, bref, plein de bonnes raisons. hier je capotais un peu, parce que j'suis folle de même, et je me sentais abandonneuse, mais aujourd'hui je suis juste vraiment contente, alors, yes!

à part de tsa, je vais nager trois fois par semaine (c'est facile de dire ça quand on vient de revenir de la troisième fois de l'automne, mais bon, c'est quand même supposé continuer). nager, c'est le fun, et ça débloque les sinus. j'ai toujours besoin de me moucher aux cinq minutes pendant la demie-heure qui suit ma sortie de la piscine. (des détails ragoûtants hein?) mais, je sais pas si je souffre d'incompétence flagrante ou juste de malchance, j'ai vraiment de la misère avec mes accessoires de nage, mon casque de bain arrête pas de me remonter sur les cheveux et mes lunettes se remplissent d'eau et/ou de buée. et, malheureusement, c'est probablement pas à cause de ma vitesse supersonique que ça fait ça!

ces temps-ci je suis vraiment chanceuse parce que meilleure copine est constamment obligée de venir passer la fin de semaine à québec pour apprendre à conduire, et j'en profite sans gêne, ha! après pas s'être vues pendant un mois et demi, trois fois en trois semaines ça fait du bien. et vendredi, on va voir vincent. j'ai pas vu vincent depuis si longtemps que j'ai l'impression de pas avoir respiré depuis vraiment longtemps (ha! une grossière exagération, quoique). c'est réjouissant.

je suis en train de lire jack kerouac, et J'AIME PAS ÇA. c'est la deuxième fois que j'essaie de lire on the road, et c'est tellement, tellement loin de moi que j'arrive aucunement à me perdre dedans - et quel est l'intérêt de la lecture s'il n'est pas le potentiel de perte de soi-même dedans. (me semble que ma phrase aurait pu être vraiment plus belle.) et comme si c'était pas assez désagréable d'être pognée à lire un livre que j'aime pas, j'arrête pas de m'acheter plein de beaux bons livres tous neufs et shiny qui me font de l'oeil constamment. gnnnnn. c'est dur.

joe: do you believe in prayer?
foreman: not really.
joe: neither do i. my dad always prays.
foreman: so does mine.
joe: do you wanna try it? try praying?
foreman: ... okay.
myr_soleil: ((hp-sbp) crazy in love)
j'avais commencé une fake-dissertation sur le "hotchocolate in good company" hier en attendant ma soeur pour écouter house (quoi d'autre)! c'était pas très intéressant, alors je vous en sauve, avec ma grâce habituelle! juste pour dire que pendant mon voyage, sous les bons soins d'émilie, j'ai bu du chocolat chaud fait avec du vrai chocolat noir fondu dans un bain-marie. ayoye. émilie, elle l'a l'affaire.

je voudrais d'ailleurs qu'elle soit là parce que, TANTÔT, il se passe quelque chose de vraiment excitant, et c'est: le mariage de marie-ève. omg!!1!exclamation point! pis, parce que je suis pas une vraie fille, j'sais pas comment mettre mes cheveux. mais comme, vraiment pas. j'veux dire, vous savez peut-être ou peut-être pas mais, en général, j'ai les cheveux lousses. pis, j'suis capable de me faire une queue de cheval raisonnable. ce qui réduit mes options à a) cheveux que je porte tous les jours ou b) cheveux que tout le monde porte tous les jours. et ce n'est pas tous les jours! c'est un mariage! que vais-je faire! (sans doute un compromis, genre, DEMIE queue de cheval. mon dieu, je suis innovatrice.)

c'est excitant un mariage, ce qui fait que je ne pense pas droit en ce moment. ("not thinking straight", traduiriez-vous cela par "penser pas droit" ou "penser pas hétéro"?) dans ma vie, je suis allée à deux mariages. ça fait longtemps. plus que dix ans (ou, non, pile dix ans, justement, me semble). pis, c'étiont des gens de la génération précédente qui se marient. là, c'est mon amie à moi avec qui je suis allée à l'école qui se marie. cela peut vouloir dire un certain nombre de choses; a) mon amie se marie jeune, b) mes amis sont plus vieux que moi, c) je vieillis. TOUTES CES RÉPONSES.
myr_soleil: ((disney) pocahontas)
voici, avec du retard, le dernier épisode de "mireille en france wow full excitant". le retard est dû à un nombre de choses, ces choses ayant souvent pour nom dominic bellavance, house et euh, l'interweb? comme j'ai déjà dit, dans ma grande sagesse, ailleurs qu'ici: quand on part en voyage, c'est vraiment le fun, et quand on revient de voyage, c'est vraiment le fun, aussi. (en fait, c'est la sagesse populaire qui dit ça, je voulais juste vous impressioner.) on with the show!

donc, je vous ai laissés dans un café internet de millau, ville pas très excitante où nous ne sommes restés que le temps d'aller sur internet. (mes parents ont visité, y paraît, mais moi, j'ai mes priorités à la bonne place.) s'ensuivit une inattendue période d'un-hôtel-par-nuit, pour cause de, comme vous vous en rappellez, le bed and breakfast accessible seulement par une route casse-gueule, on va pas là. ce qu'on voulait faire, c'est se promener en voiture dans les gorges du tarn, parce que c'est bin beau, et on a donc dormi dans le coin (à rivière-sur-tarn et à le rozier, pour ceux que ça intéresse!). et, les gorges du tarn, bin c'est beau, faike j'ai pris des photos.

rocher phallique! beau ti-nuage
petit village qui commence par m mais j'ai oublié le reste
regarde pas phil! mes pieds dans le tarn
petite rivière papa et maman au point sublime


on a fait un petit tour à une place fort charmante qui s'appelle "séverac-le-château". évidemment, il est possible d'y faire des blagues fort drôles, genre "c'est vrâ qu'le château est beau par ici!". la ville médiévale est fort jolie, et le château assez bien conservé. DU PLAISIR.

le château
maman dans la cour du château l'adoubement!


ensuite, sur recommandations d'amis parentaux, on s'est dirigé vers le puy-en-velay, le 15 août. et ça, vous vous en rendez sûrement pas compte à la manière que je l'ai dit, mais c'est vraiment drôle! le 15 août, c'est le jour de l'assomption (aka la vierge marie monte au ciel retrouver sa gang). et le puy-en-velay, c'est une ville hyper-religieuse avec grosse dévotion à la vierge marie. ha! le centre-ville était complètement bloqué pour une procession de gens qui récitaient leur "je vous salue marie" à qui mieux-mieux. bref. moi, je vous l'avoue, le puy, c'était pas trop mon gros trip, alors j'ai fait du lobbying pour qu'on parte à lyon plus tôt. j'ai réussi. yessir! j'ai quand même pris, euh, une photo du puy.

le puy-en-vellay


à lyon, on restait au centre-ville! ça c'est fort surprenant parce que ma mère a tendance à choisir des charmants établissements qui font semblant d'être à 15 minutes du centre-ville mais qui sont évidemment de fieffés menteurs. mais là on était right downtown! dans un vrai hôtel avec une femme de chambre pis toutt! pis l'internet gratuit dans le lobby! pis même du bacon au déjeuner. incroyable.

on s'est promenés pas mal dans lyon, on a fait le tour du vieux-lyon et visité la cathédrale st-jean (je venais de lire l'évangile selon pilate, ça fittait full!). on a visité le musée des beaux-arts (un peu décevant, même si les beaux-arts, c'est beau). j'ai dévalisé la fnac! enfin! party!

mes parents devant la saône rosace à l'église st-jean
miniature d'une poissonnerie
chaise la belle fnac! fontaine des quatre fleuves
la fresque des lyonnais saint-exupéry et le petit prince


faike, c'est ça. le samedi, on est partis. j'avais hâte d'arriver. la soeur de dom m'a dit qu'il a fait des sudokus toute la journée sans pouvoir se concentrer en m'attendant (so cute! - mais lui nie l'affaire effrontément). et pis, en revenant, j'avais pas le goût de faire d'autre chose que me coller et écouter house, faike ma valise est pas encore défaite, pis ce blogue final est un peu poche, vous m'excuserez. ;)

~~~~

retour au programme habituel bientôt. comme dans, je peux déjà vous en donner un aperçu. depuis que je suis revenue, j'ai décidé de pu avoir honte de mes goûts musicaux inhabituels (le problème avec last.fm, c'est que même si on écoute de la musique honteuse en cachette, tout le monde le sait, à moins de perdre son temps à disabler le scrobbling momentanément.) j'écoute donc lara fabian, starmania pis la légende de jimmy. ha! je suis une maudite malade. anecdote impertinente #75674533. et aussi, répondre au téléphone en disant «euh, non, désolée, il est en afrique», c'est drôle.
myr_soleil: (colors to fly)
hello à tous mes fans en délire qui s'apprêtent à recevoir une belle assiette de nouvelles et de photos et de patentes du genre.

feuilles bin artistiques


nous sommes toujours à vaison-la-romaine, mais les choralies ne commencent pas avant jeudi alors on se promène dans les environs et on prend ça relax dans notre super appart (d'ailleurs, dans les épisodes à venir: "safari-photo chez nous"). hier nous sommes allés nous promener autour du mont ventoux (le plus haut mont de la provence) dans plein de villages sympathiques où il y avait une jolie vue. entre autres notre village préféré, "crillon le brave"! prononcez don ça, pour le fun.

le marché de bédoin la vue de bédoin
laurier rose papa crie "le brave"
bédoin le château de vaison en arrivant


ensuite, hier soir, on a attendu trois trains différents à orange (orange, c'est vraiment pas une belle place) et le dernier a enfin amené à nous notre françois favori. (dans les prochains épisodes: "comment vivre à six dans un appart pour quatre" - ma soeur et son amie émilie arrivent demain).

fromages sorbets
crème brûlée gâteau au chocolat


et, aujourd'hui, c'est la fête de plein de gens (dont mon cher harry) mais surtout de ma grand-maman. on l'a fêtée en mangeant (photos ci-haut!) à la bartavelle, resto qui (comme les littéraires auront deviné) fait très marcel pagnol. d'ailleurs, j'ai hâte de commencer à le lire, lui. j'aime outlander, mais ça a juste tellement pas rapport ;)

je l'aime, je le vaccine les spouiches rafraichissants


et, c'est pas mal ça. demain on va à avignon, frérot et moi, chercher les filles et regarder la ville. ça va sans doute être une belle journée. en attendant je suis un peu homesick aujourd'hui, je m'ennuie de chéri et des copains et de house (bin quoi). mais! vivre ici n'est évidemment pas sans plaisir et je vais de ce pas rejoindre mon papa dans la piscine ;)
myr_soleil: ((almost famous) pictures)
ces derniers jours, j'ai eu une mauvaise nouvelle, qui est devenue une bonne nouvelle. ou en tout cas, qui a causé la bonne nouvelle. j'ai pas trop envie de jaser de la mauvaise, me semble que j'en ai parlé sans arrêt, pis de toute façon c'est peut-être pas quelque chose qu'on gueule sur les internets. mais la bonne, c'est que je pars en voyage! à travers le MONDE! si, bien sûr, on considère que «le monde» est «le sud de la france».

je vous informe donc, chers lecteurs (encore du meta!) que ce journal sera peut-être, ou peut-être pas, un journal de voyage pour les prochaines trois semaines et demi (je pars mercredi). si ça vous intéresse pas, vous passerez votre chemin :P il y aura peut-être des photos, et peut-être pas, ça dépend des capacités des ordinateurs là-bas, surtout à vaison-la-romaine où je serai stationnée pendant un bon deux semaines. voilà, je voulais juste vous en informer, sûrement pour vous faire plaisir ou quelque chose.

parlant de photos, mon appareil photo était mort (et c'est de la faute à [livejournal.com profile] galaxie, que je me dis pour me déculpabiliser, même si c'est évidemment juste de ma faute à moi - et non, pas ma faute à toi), et je l'ai ressucité, ou plutôt, réin-car-né (les traits d'union, c'pour la référence obscure à house. j'aime être obscure, j'aime aussi house). tout ça pour dire, checkez le sexy appareil:

vous êtes impressionés hein! même si l'image est pas croppée pour cause de pas-photoshop-au-bureau. je suis brillante, en plus mon post a l'air plus long.

à part ça, c'est ça. j'espère avoir le temps de vous updater sur ma vie fascinante (ou trépidante) pendant mon voyage, mais peut-être que je serai trop occupée à écrire à mon chum, faire des reviews des mes lectures et juste de façon générale faire du link-dropping sans aucune raison. cheers!
myr_soleil: ((hp) green eyes please)
preliminary notes: if you find my obsession with harry potter strange and rather over-the-top, i would like to warn you that this contains harry potter-related angst: i might even use my emo tag, if you know what i'm saying! also, for inquiries about why the hell is this written in english, especially since i can't form a grammatically coherent sentence to save my life, please contact jk rowling, and, er, hugh laurie, i guess?

i am having some very weird days since a while. i know it already seemed like i thought about harry potter a lot, but now, i just can't. stop. thinking. about. it. all the time. dreading. i am not excited. i just dread. i don't want it to end. i don't want anybody to die. i don't know what to do. i feel like sheherazade's sultan on the 1000th night.

i am going to be spending my july 20th night clinging to [livejournal.com profile] gabsy for dear life. did you know, people, that my best friend and i are best friends because of HARRY POTTER? that is right, and also frightening.

i am not sure how i will cope, yet. maybe by convincing myself that the hogwarts, a history or the wizarding world encyclopaedia that jk mentioned are a certainty. maybe by buying lots of jane austen books ("lots" being no more than five). maybe by declaring the week after july 22th to be "official house watching week of the year 2007". maybe by having surgery to join [livejournal.com profile] gabsy to my hip (bonus: i'll get to attend her pride and prejudice classes).

right.
myr_soleil: ((princess bride) life is pain)
depuis que j'ai mon nouveau travail, je ne chatte plus. j'estime que toutes les minutes que je gagne à pas-chatter justifient (presque, quoique peut-être juste dans mes rêves) que je grapille quelques minutes pour mettre à jour ceci.

bonjour, livejournal! livejournal, je dois te confesser quelque chose: ce soir sera mon troisième soir en ligne sans festival d'été, et je suis pas mal perturbée. dimanche et ce soir, y'a rien qui m'intéresse, et hier soir, j'aurais bin voulu aller voir patrick watson (et peut-être cinematic orchestra), mais j'étais malade! sévèrement malade! ça m'arrive pas trop souvent, heureusement. j'ai quand même passé une bonne journée et demie couchée à rien faire.

samedi, c'était la fête-et-demi de mon amoureux. comme son cadeau de vraie-fête marchait pu, j'ai eu le grand bonheur de lui offrir les saisons 1&2 de house m.d. que nous écoutons depuis religieusement. c'est une excellente chose que je lui ai donné ça. ça va me faire quelque chose sur quoi obséder quand j'aurai fini, en tout cas, j'aime mieux pas y penser, sûrement que vous savez de quoi je parle.

c'est cela. demain je retourne au festival, et avec mon papa, en plus! c'est merveilleux. bonne journée les amis.

Profile

myr_soleil: (Default)
myr_soleil

January 2012

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 28th, 2017 08:42 am
Powered by Dreamwidth Studios